DGCCC: les travailleurs en grève illimitée à partir de ce lundi

Après une grève de 5 jours (du 22 au 26 novembre 2021) et de 3 jours (29, 30 novembre et 1er décembre 2021), sans succès, la Section syndicale du Commerce part en grève illimitée à partir de ce lundi 6 décembre 2021. Cette grève fait suite à la non-satisfaction du cahier de doléance qui comporte six points de revendications.

 

Dans un communiqué rendu public, la Section syndicale du Commerce demande l’application intégrale du Procès-verbal de conciliation du 27 Juillet 2021 ; la relecture de la Loi n° 2021-036 du 16 juillet 2015 portant protection du consommateur ; la reprise des travaux de construction du Bâtiment de l’hôtel de commerce.
Elle exige aussi la réservation du poste de conseiller économique et commercial des différentes missions permanentes auprès des ambassades dans les pays partenaires commerciaux du Mali aux corps des services économiques ; l’organisation d’un Conseil d’administration extraordinaire de l’API-Mali pour l’application des augmentations des salaires obtenues entre l’UNTM, le gouvernement et le CNPM conformément au respect strict des procès-verbaux de 2014, 2019 et 2021.
Par ailleurs, le syndicat demande le prélèvement de 1% des recettes de l’AMAM pour alimenter le fonds social. Faute de satisfaction, la Section syndicale se réserve le droit d’observer une grève illimitée à partir d’aujourd’hui lundi 6 décembre.
Pour rappel, le 27 juillet 2021, le gouvernement et les responsables de la Section syndicale de la direction générale du Commerce, de la Consommation et de la Concurrence (DGCCC) avaient procédé à la signature d’un Accord sur l’ensemble des points de revendication.
Pour le suivi et la bonne application, les deux parties avaient décidé de mettre en place une commission aussitôt au lendemain de cette signature.
Malheureusement, plus de 5 mois après cet accord, aucune des bonnes intentions affichées par les autorités ne s’est concrétisée.
A tel point que le syndicat s’est mis à l’évidence et a décidé de prendre ses responsabilités pour lancer ce mot s’ordre de grève illimitée.
Pour ce faire, le secrétaire général, Nouhoum SIDIBE, a lancé un appel vibrant à la mobilisation à la base jusqu’à l’application effective de tous les points faisant objet de revendication.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source : Info-Matin

Suivez-nous sur Facebook sur