Des dispositions énergiques seront prises pour arrêter définitivement la pratique de l’orpaillage par dragage au Mali « dixit Dr Boubou Cissé »

Le Premier ministre a déclaré mercredi que des dispositions énergiques seront prise afin d’arrêté définitivement au Mali la pratique de l’orpaillage par dragage qui est interdite, illégale en plus d’être destructrice, a appris l’AMAP.

 

L’annonce a été faite par le Premier Ministre à la faveur d’une visite à la Brigade fluviale de la gendarmerie de Bamako suite à la saisie d’importants équipements utilisés dans l’orpaillage par dragage.

« Aujourd’hui, on fait face carrément à une catastrophe écologique et nous ne pouvons pas rester tranquillement et accepter cela. Il y a de la sensibilisation qui a été faite, mais elle n’a pas donné de résultats et aujourd’hui est venu le temps d’utiliser tout ce que nous pouvons  en matière de loi pour mettre une fin à cette pratique », a souligné Dr Cissé.

Les opérations menées par la Légion de gendarmerie de Bamako sur les berges du fleuve Niger dans les secteurs de Bacodjicoroni, Kalaban Coro et Kabala, ont permis d’interpeller 23 personnes et de saisir plusieurs équipements utilisés dans le dragage dont 24 moteurs.

Initiées par les ministères des Mines, de la Sécurité et de l’Administration Territoriale, elles doivent aboutir, selon le PM à l’éradication de la pratique de l’orpaillage par drague dans notre pays.

DD/KM

(AMAP)

Suivez-nous sur Facebook sur