Compagnie malienne pour le développement des textiles : La production de coton graine passe de 647300 tonnes à 706000 tonnes, soit une progression de plus de 58600 tonnes

La salle de conférence de Kafojiginew de Koutiala a servi de cadre à la tenue de la réunion bilan de commercialisations 2016-2017 et préparatoires de commercialisation 2017-2018. C’était du  11 au 12 décembre 2017 en présence du Pr Baba Berthé, Président Directeur Général du Groupe CMDT, du Dr Mamadou Kané, Directeur général de l’Office de la Haute Vallée du Niger, de Bakary Togola, Président de L’APCAM. Ont pris part aux travaux de cette importante réunion, le représentant du ministre de l’agriculture Moussa Sidibé, chef du bureau statistique, suivi, évaluation, Mamourou Djourté de l’IER, les conseillers techniques principaux du PDG de la CMDT, les chefs de services centraux, les administrateurs généraux de la CMDT, les cadres de l’OHVN, le préfet de Koutiala Youssouf Niaré et les responsables des cotonculteurs. 

Plusieurs temps ont marqué les deux jours. La matinée de la première journée a été consacrée à la réunion sur le bilan de la campagne 2016-2017.

Cette réunion était consacrée à l’analyse du bilan de commercialisation 2016-2017 et les préparations de la campagne de commercialisation 2017-2018.

A l’amorce de la campagne 2017-2018, il est apparu nécessaire de relever et d’analyser les forces et les faiblesses des activités menées durant la campagne de production agricole et de commercialisation 2016-2017, pour mieux exécuter celle de la campagne 2017-2018 et aussi mieux préparer la campagne 2018-2019.

UNE PREMIERE A KOUTIALA

La filiale Nord- Est de Koutiala était à l’honneur avec près de 100 participants.  A l’ouverture des travaux, l’administrateur général de la filiale nord-est, Oumar Diakité a fait observer une minute de silence en la mémoire d’un travailleur de l’usine 2 de Koutiala victime d’une chute fatale. L’administrateur général de la filiale nord-est de Koutiala, au nom de l’ensemble des travailleurs de sa structure a exprimé toute sa gratitude à la holding CMDT pour le choix porté sur Koutiala d’abriter cette grande réunion, une première dans l’histoire de la  capitale de l’or blanc.

20904 tonnes de coton produites par l’OHVN 

Le Directeur général de l’OHVN, Dr Mamadou Kané a rappelé l’importance de la rencontre. Selon Dr Mamadou Kané, en zone OHVN, la campagne2016-2017 qui a démarré dans des conditions socio économiques favorables a été caractérisée par une irrégularité des pluies mal reparties dans le temps et dans l’espace.

A ses dires, cette mauvaise répartition des pluies a joué sur le rythme des semis et le taux de réalisation de la plupart des cultures.  « Néanmoins, avec la régularisation début juillet, des résultats probants ont été obtenus. Le coton a été réalisé sur une superficie de plus de 105%. 20904 tonnes de coton ont été produites  contre15140 tonnes pour la campagne2015. Une telle production n’avait pas été atteinte au cours des dix dernières campagnes. Des mesures sont prises pour maintenir cette tendance à la hausse. La production céréalière évaluée à n319181 tonnes a, de loin dépassée les besoins qui sont estimés à 245781 tonnes, soit un excédent céréalier de 73400tonnes » a indiqué à l’assistance le Directeur général de l’OHVN

Dr Mamadou Kané a également rappelé que les différents intrants agricoles ont été mis à la disposition des producteurs à temps. Le crédit court terme a été honoré à hauteur de souhait, 99,2% et que les différentes techniques ont été bien appliquées.  Selon le Directeur général , les résultats appréciables obtenus, l’ont été à cause de l’engagement des producteurs, qu’il a tenu à saluer, des agents d’encadrement et la bonne collaboration entre les responsables du GIE Confédération, CMDT et OHVN.

A en croire Dr Mamadou Kané de l’OHVN, pour ce qui concerne la campagne de commercialisation 2017-2018, les dispositions nécessaires sont prises. Le comptage capsulaire dans les secteurs de développement rural de l’OHVN, prévoyait une production brute de 26680 tonnes avec une quantité commercialisable de 26500 tonnes, sur une prévision 280000 tonnes. Il a indiqué qu’avec les difficultés pluviométriques en fin de campagne, l’OHVN estime à 24150 tonnes la quantité commercialisable et qui est supérieure à celle de la campagne précédente.

Le directeur général de l’OHVN a précisé qu’à ce jour  3015 tonnes ont été évacuées sur les usines CMDT, contre 985 la campagne précédente.

Enfin, il a réitéré l’engagement des producteurs et de l’encadrement de la zone OHVN à contribuer à l’atteinte des objectifs de production de la commercialisation au Mali.

POUR PLUS DE PERSEVERANCE

Le président de l’APCAM a vivement remercié le président de la république, les responsables de la CMDT et de l’OHVN pour l’atteinte de ce résultat de 706000 tonnes de coton et la bonne collaboration. Il a chargé le représentant du ministre de lui transmettre toute sa considération pour son soutien et son engagement aux côtés des producteurs de coton du coton en particulier et du monde rural en général.

Après s’être réjoui des résultats obtenus, Bakary Togola a remercié tous les intervenants dans la culture du coton et des céréales et exhorté le PDG de la CMDT et le DG de l’OHVN à persévérer davantage pour gagner un autre challenge. Il a invité la CMDT à un égrenage  et un transport rapide du coton et surtout à une production de qualité.

Pour sa part, le PDG de la CMDT Baba Berthé a situé la rencontre dans son contexte. A ses dires, ça va être une grosse campagne. « A la phase des estimations le volume de coton que nous avons en vue, sera supérieur par rapport à celui de la campagne précédente ».

Selon Baba Berthé, d’énormes efforts ont été consentis pour achever dans de bonnes conditions la campagne 2016-2017. Aussi, a-t-il demandé aux uns et aux autres de redoubler de vigilance et d’effort pour achever la campagne 2017-2018 dans les mêmes conditions. Il a mis à profit cette rencontre capitale pour s’étendre sur la gestion saine des intrants. A cette réunion du donner et du recevoir les échanges ont été responsables et fructueux.

Les travaux qui ont repris dans l’après midi portaient sur la réunion préparatoire de commercialisation 2017-2018 sur lesquels nous reviendrons dans notre prochaine parution.

Tiémoko Traoré

Le Pouce

Suivez-nous sur Facebook sur