Compagnie Malienne des Textiles : Nécessité d’un plan de sauvetage en vue

Ce, pour faire à un problème de trésorerie que connait la Compagnie malienne des Textiles (COMATEX). Ce fleuron industriel malien est au bord de la fermeture.

Il faut regretter la situation financière de  la COMATEX  qui est  au bord de la faillite. Jadis fleuron de l’industrie et même de  l’économie malienne,  Cette compagnie, croule aujourd’hui sous des dettes et le manque de liquidité financière pour acheter du coton et payer ses salariés. Ainsi, les ateliers de filature et de tissage ne fonctionnent pas normalement. Quant à la section blanchissement, elle opérait juste sur la confection des pagnes de certains événements, comme le 8 Mars, le 31 juillet, et autres.
Depuis janvier 2016, les ouvriers de la Compagnie avaient observé plusieurs arrêts de travail, suite à des retards  dans le payement des salaires et des allocations familiales.
Face à ce situation, il revient aux plus hautes autorités d’engager des actions pour sauver, cette compagnie poumon de la ville de Ségou et qui était une fierté nationale.
Pour rappel, la Compagnie Malienne des Textiles est le  fruit de la coopération sino-malienne. Elle  est un complexe textile intégré qui transforme la fibre de coton malien en divers produits finis comme les fils à tisser, les tissus imprimés FANCY et WAXPERCALEpopelinecompressecoton hydrophile. Elle a une capacité de transformation de 2.200 tonnes de coton fibre pour fabriquer 700 tonnes de fil à tisser, 10 millions de mètres de tissus imprimés, des articles d’emballage, de balles de coton et du coton hydrophile.
Des fois, la capacité de l’usine à produire le tissu n’est utilisée qu’à concurrence de 70%, faute de marché. La COMATEX, aux mains des partenaires chinois, née le 21 Mai 1968 puis devenue COMATEX. SA en 1994 appartient à l’État malien juste pour 20% et les 80% sont détenus par l’entreprise COVEC, sous le couvert de la Chine.
Mahamane Maïga

 

Source: lejecom

Suivez-nous sur Facebook sur