Ciments et Matériaux du Mali va lancer une nouvelle usine de broyage

(Agence Ecofin) – Ciments et Matériaux du Mali (CMM), filiale du groupe français Vicat, va mettre en service, en octobre prochain, une nouvelle unité de broyage à Diaga, dans le Cercle de Kati, région de Koulikoro. D’une capacité de production initiale de 500 000 tonnes de ciment par an, extensible à 1 million de tonnes, cette cimenterie « contribuera à l’autosuffisance en ciment du Mali », selon l’API, l’agence malienne de promotion des investissements.

A terme, le centre de broyage sera alimenté par la carrière d’ajouts de calcaire dolomitique situé à Sonityeni, toujours dans la commune de Kati.

Selon CMM, ce programme d’investissement d’un montant de plus de 20 milliards FCFA « va générer dès le démarrage du centre de broyage, 150 emplois directs et plus de 1500 emplois indirects », avec une forte teneur en personnel local dont la formation sera appuyée par le groupe Vicat, présent dans une douzaine de pays dans le monde.

« Cet investissement fait partie des retombées du Forum Invest in Mali 2017 organisé par l’API-Mali et au cours duquel il avait été annoncé », a rappelé Moussa Ismaïla Touré, DG de l’API.

La mise en service intervient alors que la flambée du prix du ciment en début d’année, en raison d’une demande nettement supérieure à la production domestique, a relancé le débat de l’autonomie du Mali, encore fortement dépendant du Sénégal, son principal fournisseur de Ciment.

Suivez-nous sur Facebook sur