Campagne agricole harmonisée et consolidée 2019 et les projections 2019 et 2021: 10.953.000 tonnes de céréales attendues en 2019, soit un taux d’augmentation de 12 %

La Direction des Finances et du Matériel du ministère de l’Agriculture a servi de cadre, hier jeudi, à la réunion de validation du projet de plan de campagne 2019-2020 du Département. L’ouverture des travaux était présidée par le ministre en charge du secteur, Dr. Nango Dembélé. Lequel avait à ses côtés le représentant du Commissaire à la Sécurité Alimentaire et le Secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Lassine Dembélé.

 

C’est en présence des services déconcentrés des ministères de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche ainsi que des représentants du Commissariat à la Sécurité alimentaire que les travaux ont démarré.

Le ministre en charge de l’Agriculture a souligné, à cette occasion, que l’économie du Mali repose essentiellement sur le secteur agricole, dont la modernisation devrait contribuer à l’amélioration des revenus, à la réduction de la pauvreté et à l’atteinte de la sécurité alimentaire et nutritionnelle du pays.

Il a expliqué, à cet effet, que la campagne agricole, dont le projet est ainsi soumis à la réunion, constitue le principal instrument de planification et d’évaluation des activités du secteur agricole (productions végétales, productions animales et productions halieutiques/aquacoles).

Le ministre Dr Nango Dembélé a ensuite indiqué que la campagne 2019 est caractérisée par une innovation portant sur le basculement en mode Budget Programme.

C’est pourquoi, l’équipe technique, fortement appuyée par les experts des DFM et du Budget, a élaboré le projet de plan de campagne annuel 2019 et a présenté les projections de production pour les années 2020 et 2021, « ces projections et les projets de budget y afférents serviront de support, de matériaux pour les sessions d’arbitrage du BSI 2020 et 2021« , a-t-il déclaré.

Il a, par ailleurs, informé que la production céréalière définitive de 2018-2019 est de 10.159.539 tonnes de céréales, avec un taux de réalisation des objectifs à 100,8% et que la projection du coton en 2019 est estimée à 775.000 tonnes.

A l’entendre, les prévisions de céréales en 2019 sont de 10.953.000 tonnes pour un taux d’augmentation attendu de 12 %.

Et de conclure que les activités du projet de plan de campagne Agricole harmonisé et consolidé doivent être en harmonie avec les politiques et stratégies en cours au niveau des Départements en charge du secteur Agricole (PDA, PNISA, SNDI, SNDR, entre autres).

Oumar BARRY

Source: L’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur