Budget 2019 de l’AGETIC: plus de 2,870 milliards FCFA

L’Agence des technologies de l’information et de la communication (AGETIC) a tenu, hier mardi 5 mars 2019, dans la salle de réunion du ministère de l’Economie numérique et de la communication, la 15e session de son Conseil d’administration consacrée à l’examen et à l’adoption de son budget 2019, estimé à 2 870 724 000 FCFA soit une diminution 0,96% par rapport à celui de 2018.

Cette session était placée sous la présidence du ministre de l’Economie numérique et de la communication, Arouna Modibo TOURE, en présence des administrateurs et du directeur général de l’AGETIC, Hamed Salif CAMARA.

Selon le ministre, le domaine des technologies de l’information et de la communication constitue aujourd’hui l’un des secteurs les plus dynamiques du développement économique du Mali.

« A l’aube de l’émergence de ces technologies, notre pays fut l’un des premiers à mettre en place une structure de développement et de promotion des TIC dénommée Agence des technologies de l’information et de la communication (AGETIC) », a-t-il rappelé.

L’AGETIC, témoigne le ministre TOURE, qui a pour mission principale la modernisation de l’Administration publique malienne a déjà un long parcours et une réelle expérience en matière de stratégie de modernisation des administrations publiques au point que plusieurs pays africains sont venus s’en inspirer.

Il en donne comme preuve: l’AGETIC a réalisé une certaine prouesse à travers le déploiement de l’intranet de l’administration couvrant tout le territoire national.

Cette infrastructure a servi de support pour le déploiement des services et a ouvert la voie à la dématérialisation des processus et des procédures administratives.

En dépit des contraintes, reconnaît le ministre, l’AGETIC continue de faire face à sa mission régalienne qui est la modernisation de l’administration malienne, à travers la connexion des Communes et des Centres d’animation pédagogique ; la réalisation et le suivi de plusieurs projets (CITAD, EUCAP Sahel, CANAM, etc.) ; ainsi que le développement et l’entretien de l’intranet de l’Administration au niveau central et déconcentré ; l’extension du réseau aux nouvelles régions (Ménaka et Taoudéni) ; et, le redéploiement de l’infrastructure à Kidal.

Par ailleurs, a rappelé le ministre TOURE, pour juguler le manque d’appui financier des partenaires au développement et l’étroitesse de la subvention d’Etat, les administrateurs avaient formulé des recommandations pertinentes par rapport à l’amélioration des ressources propres. La mise en œuvre de ces recommandations, a-t-il fait savoir, commence à porter ses fruits. « Actuellement, nous assistons à une courbe descendante des dotations budgétaires de l’Etat contre une ascension progressive du montant des ressources propres. Ainsi, les fonds propres de l’Agence qui ne constituaient que 12% des ressources en 2017 ont atteint 31% en 2018», s’est réjoui le ministre Arouna Modibo TOURE.

Pour le ministre, le défi de la mondialisation et les innovations technologiques exigent la mise à niveau du portail et des outils collaboratifs et la relecture des textes de création de l’AGETIC (2005) dans des délais raisonnables.

En ce qui concerne le budget prévisionnel soumis à l’examen des administrateurs, il est estimé à 2 870 724 000 FCFA soit une diminution 0,96% par rapport à celui de 2018.

A l’heure où le gouvernement malien ambitionne de faire du numérique le véritable facteur de transformation de notre société et le moteur du développement social et économique du pays, le ministre a invité les administrateurs, à travers des analyses judicieuses, à formuler des recommandations et résolutions pertinentes, afin que l’Agence puisse avoir les moyens de ses ambitions et atteindre ses objectifs.

Par Sékou CAMARA

info-matin

Suivez-nous sur Facebook sur