Autonomisation des femmes : UN MAGASIN POUR LES TRANSFORMATRICES DE PRODUITS LOCAUX DE KATI

L’épouse du président de la République et présidente de l’ONG Agir, Mme Keïta Aminata Maïga vient d’ouvrir un magasin de vente de produits agro-alimentaires pour les femmes transformatrices de Kati. L’initiative s’inscrit dans le cadre du projet intitulé : « Appui aux associations femmes transformatrices de produits agro-alimentaires locaux », et vise à promouvoir l’autonomisation et la commercialisation des produits agro-alimentaires transformés. La cérémonie était présidée, hier, par la Première dame en présence de nombreux invités.


Durant le projet, l’ONG Agir et l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) prendront en charge pendant 12 mois les frais d’aménagement et d’équipements, l’eau et l’électricité, la location du magasin, le salaire de la gérante. Elles assureront aussi la mise à disposition d’un fonds de roulement d’un peu plus de 1 million de Fcfa. Le tout pour un coût total de plus de 6 millions de Fcfa.
Le coordinateur de l’ONG Agir, Mamadou Sissokho, a indiqué que ce programme a été mis en œuvre, en partenariat avec l’ANPE pour assurer la promotion de nos produits locaux. Il a également expliqué qu’en 2017, l’ONG AGIR a pu créer, aménager et équiper des points de vente à Koulikoro, Ségou, Mopti, Sikasso et Bamako.

Le coordinateur de l’ONG Agir a aussi souligné que pour cette première phase, 52 associations féminines ont bénéficié de soutien. Il a révélé que ce projet, en plus des femmes membres des associations en activité, a aidé à la création d’emplois durables pour des jeunes filles déscolarisées en qualité de caissières et gérantes des points de vente dans chacune des régions susmentionnées.
«A la lumière des résultats obtenus, l’ANPE nous a accordés une seconde phase pour la création de trois nouveaux magasins dans les Régions de Kayes, Tombouctou et Gao au compte de l’exercice 2018. Ces magasins ont été installés au profit de 45 associations», a-t-il précisé.
Dans l’optique d’augmenter la couverture géographique du projet, l’ONG Agir et son partenaire, ambitionnent de soutenir le maximum de femmes évoluant dans ce secteur plus ou moins informel. Les deux partenaires ont aussi décidé de créer 3 autres magasins cette année dont le premier pour les femmes transformatrices de produits locaux à Kati. Les deux autres seront très bientôt installés à Diré et Kita.
Selon le responsable de l’ONG Agir, le concept « point de vente » vise à créer des espaces aménagés pour la promotion, le stockage et la commercialisation des produits agro-alimentaires locaux. Mais c’est aussi pour instaurer la cohésion sociale entre les femmes et renforcer leur capacité entrepreneuriale.
Il a également souligné que la réalisation de toutes ces activités à été possible grâce à une démarche intégrée et interactive.
Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Jean Claude Sidibé a affirmé que l’amélioration des conditions de la femme est indissociable de la croissance de notre économie.
Pour lui, ces femmes sont des actrices incontournables et incontestables du développement local et de la production agro alimentaire. «L’autonomisation des femmes et l’emploi rural sont des préoccupations au cœur du développement. C’est pourquoi, l’ONG Agir et l’ANPE ont pris cette initiative de développer la production des produits locaux», a-t-il témoigné, avant de préciser que l’autonomisation de la femme est une contribution à l’économie.
Mme Traoré Kadja Fofana, porte-parole des bénéficiaires, a remercié les initiateurs du programme pour ce geste en faveur des femmes transformatrices de produits locaux.
Pour elle, c’est un rêve qui vient d’être réalisé. Elle a estimé que cette initiative marque une étape dans la lutte contre la pauvreté. « Ce précieux don, permettra de mettre en valeur nos produits locaux, et de créer des emplois », a-t-elle rappelé. Elle s’est dite convaincue qu’avec ce dépôt de vente, les transformatrices fourniront à la population des produits de qualité.

Fatoumata NAPHO

Source: L’ Essor- Mali

Suivez-nous sur Facebook sur