Au Mali, Allied Gold Corporation est désormais la propriétaire de la mine d’or Sadiola

Il s’agit l’accord de vente de Sadiola par Iamgold et AngloGold Ashanti a été annoncé en décembre 2019. Les différents retards sont notamment à la situation politique au Mali, qui ont empêché l’obtention rapide de l’accord de l’Etat. Par ailleurs, la transaction est maintenant officiellement bouclée pour 105 millions .

 

Le géant minier AngloGold Ashanti a en effet annoncé le 31 décembre la cession officielle de cet actif malien qu’elle détenait en coentreprise avec la compagnie minière Iamgold.

Selon les termes de l’accord, Allied Gold gagne 80% d’intérêts dans la Société d’Exploitation des Mines d’Or de Sadiola (SEMOS). Les deux anciens propriétaires recevront en échange 25 millions $ chacun, quand la mine aura livré 250 000 onces d’or.

« Ce premier versement sera suivi d’un second du même montant après une production supplémentaire de 250 000 onces à Sadiola. Un dernier paiement de 2,5 millions $ pour chacun est enfin prévu si SEMOS obtient un règlement favorable dans le cadre de certains litiges devant les tribunaux maliens« , rapporete l’agenceecofin.

Pour rappel, l’accord de vente de Sadiola a été conclu en décembre 2019 mais les démarches administratives ont retardé la conclusion de la transaction.

Il faut signaler que l’approbation du gouvernement malien, qui détient désormais 20% d’intérêts dans SEMOS, n’a pu être par exemple obtenue rapidement en raison du dernier coup d’Etat dans le pays.

Zangouna koné

Source : croissanceafrique

Suivez-nous sur Facebook sur