Assemblée nationale : MOHAMED ALY AG IBRAHIM MARQUE DES POINTS

La commission de l’eau, de l’énergie, des industries, des mines, de l’artisanat, du tourisme et des technologies de l’Assemblée nationale a tenu, mercredi dernier, une séance de travail avec le ministre du Développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim. C’était en présence du président de cette commission, Bakary Fomba. Au cours de cette rencontre, le ministre Mohamed Aly Ag Ibrahim a abordé les activités de son département et souhaité le renforcement de la bonne collaboration entre son département et les élus de la nation.

A la fin de cette rencontre à huis clos, qui a duré plus d’une heure, le président de la commission de l’eau, de l’énergie, des industries, des mines, de l’artisanat, du tourisme et des technologies de l’Assemblée nationale confiera à la presse que les différents échanges avec le ministre ont permis aux députés de mieux appréhender les activités menées par le département du Développement industriel et les contraintes auxquelles sont confrontés les acteurs de ce domaine. Bakary Fomba a félicité le ministre Mohamed Aly Ag Ibrahim pour son dynamisme à travers les visites de terrain dans les différentes régions et les progrès notables enregistrés depuis son arrivée à la tête de ce ministère. «A travers cette séance de travail, nous avons constaté que beaucoup de choses ont été faites à l’endroit du secteur industriel dans notre pays», a-t-il affirmé.
Par ailleurs, Bakary Fomba n’a pas manqué d’évoquer les difficultés qui entravent, aujourd’hui, le développement industriel de notre pays, à savoir l’accès à l’énergie, la concurrence déloyale et le problème de financement des entreprises. Ce dernier point, a-t-il expliqué, est dû au fait qu’il n’y a pas de banques d’investissements au Mali.
Bakary Fomba a également révélé qu’il y a beaucoup d’actions en vue. «Le ministre nous a informés qu’un projet de loi sera soumis très bientôt à l’Assemblée nationale pour la création des zones économiques spéciales et des plateformes industrielles par région, ce qui va certainement alléger les difficultés auxquelles font face les entrepreneurs et en même temps attirer d’énormes investisseurs dans notre pays», a-t-il dit.
Le ministre du Développement industriel a, lui, déclaré avoir eu des échanges fructueux avec la commission de l’eau, de l’énergie, des industries, des mines, de l’artisanat, du tourisme et des technologies de l’Assemblée nationale sur ce qui est en train d’être fait dans la mise en œuvre de la vision présidentielle en matière du développement industriel. «Nous allons continuer ensemble pour la mise en œuvre de la vision du président de la République qui est d’une grande importance», a-t-il souhaité, avant d’assurer que depuis l’arrivée du président de la République au pouvoir, beaucoup d’efforts ont été consentis pour le développement du secteur industriel au Mali. Pour faire évoluer ce domaine, Mohamed Aly Ag Ibrahim entend œuvrer pour passer rapidement à l’industrialisation par substitution.

Mamadou SY

 

Source: Essor

Suivez-nous sur Facebook sur