Appui budgétaire au Mali : La Banque mondiale accorde 146, 75 milliards de FCFA au titre de l’année 2019

Selon un communiqué de l’Ambassade du Mali à Washington, la Banque mondiale multiplie par six (06) le niveau de son appui budgétaire général au Mali en accordant une enveloppe d’un montant de 250 millions de dollars US soit environ 146, 75 milliards de FCFA au titre de l’année 2019.

 

Le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou CISSE, a participé à Washington (USA), du 8 au 14 avril, aux réunions de printemps 2019 du groupe Banque mondiale-Fonds monétaire international, en compagnie du ministre de l’Energie et de l’Eau, M. Sambou Wagué.

En marge de ces réunions de Printemps,  le Dr Boubou CISSE et sa délégation, ont rencontré les autorités de la Banque mondiale dans le cadre des discussions sur le suivi de la mise en œuvre des réformes sectorielles présentées par les autorités maliennes dans le cadre de la nouvelle série d’appui budgétaire général (ABG).

Les deux parties ont convenu du renforcement des réformes en cours concernant le secteur de l’électricité, l’amélioration du programme de subventions des intrants agricoles, le capital humain et la gestion foncière. De nouvelles réformes devront être engagées dans le domaine des finances publiques, de la gouvernance, de la santé et l’éducation.

A l’issue des discussions et en vue de soutenir les efforts du gouvernement malien, la Banque mondiale a décidé  de multiplier par six (06) le niveau de son Appui Budgétaire Général au Mali en accordant une enveloppe d’un montant de 250 millions de dollars US soit environs 146, 75 milliards de FCFA au titre de l’année 2019. Une partie importante de cet appui sera consacrée à la restructuration du secteur de l’énergie.

L’amélioration du secteur de l’Energie, à travers la diversification des sources de production (mix énergique), et les réformes à engager pour améliorer la gouvernance de la société EDM-sa, constituent des enjeux majeurs pour le Mali.
Le ministre de l’Economie et des Finances a également participé à la Réunion du G5 Sahel-Alliance Sahel, présidée par le vice-président de la Banque mondiale. Cette réunion avait pour but d’échanger sur les acquis de l’Alliance Sahel, l’état d’exécution des projets d’investissements prioritaires (PIP) et les nouvelles perspectives. La délégation malienne a participé aussi à d’autres rencontres bilatérales d’intérêt pour le Mali.

Mahamane Maïga

Lejecom

Suivez-nous sur Facebook sur