Aménagement et la viabilisation de la zone AZI de Mopti : En avant pour le processus de décentralisation industrielle

D’une superficie de 300 ha, le site de la Zone AZI de Mopti est situé sur la route de Bamako-Sévaré dans la commune rurale de Sio, cercle de Mopti, entre le village de Perimpé et Orgnon. Au deuxième jour de sa visite de 72 heures dans la Venise malienne, le ministre du Développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, accompagné des membres de son cabinet et des responsables des services rattachés dont le Directeur général de l’AZI-SA, Abdoulaye Maiga, s’est rendu sur le site de la nouvelle zone industrielle de Mopti. Cet espace connaitra très prochainement aménagé et viabilisé.

Le ministre déterminé plus que jamais pour l’accélération de notre développement industriel, a réitéré aux opérateurs économiques de la Venise malienne l’accompagnement du gouvernement, à travers son département. La visite s’est déroulée le samedi 3 février, sous la pluie, signe annonciateur de bonheur, en présence d’une forte mobilisation des opérateurs économiques de la région conduite par le chef de l’exécutif régional, Sidi Alassane Touré.  Les opérateurs économiques de la région ont, à leur tour, réitéré leur adhésion totale pour la concrétisation de ce projet qui permettra de soutenir l’économie nationale.

D’une superficie de 300 ha, le site est situé sur la route de Bamako-Sévaré dans la commune rurale de Sio, cercle de Mopti, entre le village de Perimpé et Orgnon.  Selon le DG de l’AZI-SA, cette zone industrielle sera répartie entre les secteurs des Entrepôts, des Grandes Industries, des PME/PMI, du Commerce et Services et de l’Habitat.  Ce projet vise à réaliser les travaux d’aménagement portant sur  la voirie ; l’assainissement ; l’électrification ; l’adduction d’eau  et le réseau téléphonique a expliqué Abdoulaye Maïga. En outre, il a estimé que création de cette zone industrielle va accélérer l’essor économique et social de la 5ème région.

D’entrée de jeu, le ministre a salué les autorités régionales de Mopti en commençant par le gouverneur et l’ensemble des opérateurs économiques de la région. Selon le ministre, de mémoire d’homme, une telle mobilisation a été rarement réussie dans la région. « Alors nous pensons que le développement industriel, sous l’impulsion du Président de la République, les instructions du Premier ministre, sont clairs. Prenez des engagements que vous pouvez tenir.

Et nous parlons aujourd’hui de plan sécurisé intégré des régions du centre, ce n’est pas que la sécurité militaire, mais aussi des offres d’emplois, des créations d’activités pour que ces jeunes sortent de tout ce qui est impropre  de venir travailler, c’est de cela qu’il s’agit. Nous pensons que nous avons reçu l’adhésion de l’ensemble des opérateurs, des engagements ont été pris, je pense qu’il nous reste plus qu’aller  au travail », a expliqué le ministre.

Parlant des engagements pris Mohamed Aly Ag Ibrahim, ce sont des engagements à réaliser dans immédiat. A cet effet, le ministre a promis de revenir à Mopti dans trois semaines pour le bilan des engagements faits de part et d’autre, afin de pouvoir concrétiser ce projet qui est très important pour Mopti.

En ce qui  concerne les investissements, il est important, selon le ministre de  rappeler toujours les investissements publics en  soutien à l’industrie, tels que les aménagements agro-agricoles et la réalisation des routes. Le président de la République souhaite la décentralisation de l’industrie. Selon les statistiques plus de 68% des unités industrielles sont installés à Bamako. ‘’Dans chaque région, selon ses filières stratégiques hautement importantes, nous allons procéder à la  transformation  sur place. Et nous pensons que  Mopti en a pour assez. Je cite l’exemple de  l’abattoir.  Nous sommes premiers de notre espace communautaire UEMOA par notre cheptel et Mopti est la 1ère région du Mali dans ce secteur, donc c’est une filière porteuse notamment avec la transformation des produits animaux’’, a expliqué le ministre Mohamed Aly Ag Ibrahim.

La réalisation de la zone industrielle de Mopti marquera le début du processus de décentralisation industrielle. C’est pourquoi, le ministre a invité les opérateurs économiques de la 5ème région de faire des réservations dès maintenant pour que les travaux de l’aménagement et de viabilisation de la zone industrielle puissent démarrer le rapidement possible.

L’occasion a été également propice pour le ministre et sa délégation pour visitée deux unités industrielles basées à Sévaré. Il s’agit de l’unité de remplissage de Gaz butane de la Société de distribution SODIGAZ   et la Rizerie et Fabrique d’aliment bétail.

AMTouré

Envoyé Spécial

22 Septembre

Suivez-nous sur Facebook sur