AMENAGEMENT DU CASIER DE SOKE-1 : La fin des travaux avant le 15 juin 2019

Les travaux d’aménagement pour la reconversion en maîtrise totale de l’eau du casier de Soké -1 dans la zone Office riz de Ségou (ORS) ont atteint 78 % d’exécution. L’entreprise n’attend que l’accélération du décaissement pour livrer les 1125 hectares aux paysans avant ce 15 juin, début de la campagne agricole dans le secteur.

Le ministre de l’Agriculture, Dr. Nango Dembélé, a visité, le samedi dernier, les chantiers de réaménagement des casiers du secteur de Soké. A travers cette visite de terrain, le ministre et sa délégation voulaient s’imprégner de l’état d’avancement des travaux.

Lancé en mai 2017 par le ministre de l’Economie et des Finances pour une durée de 19 mois, le projet de reconversion du casier de Soké en maîtrise totale de l’eau s’inscrit dans le cadre du Projet d’appui au développement rural de Soké (Pader-S1), financé par le gouvernement à hauteur de plus de 15 milliards de F CFA sous la maitrise d’ouvrage délégué de l’Agetier.

L’objectif de ce projet qui porte sur 1125 hectares de terres aménagées, est de contribuer de façon durable à la sécurité alimentaire du pays et à l’augmentation des revenus des populations rurales ciblées avec un rendement de 6 tonnes à l’hectare.

Dans son exposé, le représentant de l’Entreprise générale Mamadou Konaté (EGK) a annoncé que les travaux se déroulent normalement et que le taux d’exécution est de 78 % à la date du 8 mars 2019 : drain primaire DDI sans latérite (95 %) ; drain exutoire (90 %) ; digue de protection (97 %) ; distributeur y compris la latérite (85 %) ; endiguement pour canaux de submersion (70 %) ; canaux secondaires y compris la latérite (85 %) ; drains secondaires (64 %) ; drains tertiaires (52 %) ; ouvrage (30 %).

Par contre, il a déploré une lenteur dans le décaissement des fonds. A ce niveau, le ministre Nango Dembélé s’est engagé à tout mettre en œuvre pour alerter son collègue de l’Economie et des Finances sur la question.

Quant au porte-parole des paysans des 11 villages du secteur de Soké, Moussa Hawa Diallo, il a soulevé certaines difficultés auxquelles ils sont confrontés depuis le début des travaux. Il s’agit du manque de terres cultivables à cause des travaux depuis deux ans et manque de nourriture dans les familles.

Ils ont demandé au ministre de peser son poids auprès de son homologue de l’Economie et des Finances pour accélérer les décaissements afin que les travaux prennent fin avant le début de la prochaine campagne agricole. Les paysans ont également fait une requête pour une aide alimentaire.

Le ministre Nango a assuré les paysans qu’il va jouer pleinement sa partition pour finaliser les travaux : “Je suis vraiment sensible aux doléances des paysans. Je serai le porteur de messages des paysans auprès de mon homologue de l’Economie et des Finances et auprès du Commissaire à la sécurité alimentaire pour voir les possibilités d’accélération des décaissements et soutenir les paysans des 11 villages avant le début de la campagne, car avec le ventre creux, il n’est point facile de cultiver”. Dr. Nango Dembélé a invité l’entreprise au respect strict du délai d’exécution du contrat.

En plus de la reconversion et la submersion contrôlée à la maîtrise totale de l’eau du casier de Soké, le projet prévoit des mesures d’accompagnement, notamment la construction de 3 magasins de stockage et 3 parcs de vaccination.

    1. Y.Doumbia

Source: indicateur du renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur