A Kita, le MAEP, Mohamed Ould Mahmoud a exprimé sa fermeté sur le respect du délai contractuel des chantiers hydro agricoles

« Notre engagement commun pour l’atteinte des objectifs assignés à ce projet doit être à la hauteur des attentes de tous les acteurs concernés notamment les producteurs individuels, les organisations paysannes, la société civile et les services techniques », a rappelé le Ministre aux participants. Sur ce, il ajoute : « le taux de décaissement est de 68,62% à la date du 31 octobre 2020. Ce taux me parait faible au regard du délai consommé avec les travaux d’aménagement de 680 ha des périmètres irrigués avec maîtrise totale de l’eau G et H de Mahina, des 700 ha de bas-fonds dans le cercle de Kita et de Bafoulabé, des 20 km de piste rurale entre Sirakoro et Toufinko », a- t-il indiqué. C’est pourquoi, le Ministre a demandé des explications afin que des motifs sur les retards accusés par certaines entreprises dans la réalisation des travaux puissent être donnés car déclare – t –il que « la réalisation de ces entreprises sont fortement attendues par la population.

Le ministre a invité les entreprises, la mission de contrôle et le maître d’ouvrage à s’investir, à faire des efforts supplémentaires pour la réalisation de l’ensemble des infrastructures avant la fin du mois de mars 2021. Il a adressé ses remerciements à la Banque Islamique de Développement (BID) pour son accompagnement.
Pour ce qui concerne la 7ème réunion du comité de Pilotage plusieurs points seront examinés, à savoir : « le procès-verbal de la sixième réunion ; l’état d’exécution des recommandations de la sixième réunion ; le rapport d’activités et l’état d’exécution du budget 2020 à la date du 31 octobre 2020 ; le projet de programme d’activités 2021 et le budget y afférent », a confié le ministre aux membres du comité de pilotage.
Cette rencontre permis au ministre Mohamed Ould Mahmoud de jauger les conditions de travail du personnel et de constater de visu les insuffisances auxquelles est confrontée la structure afin qu’elle « soit opérationnelle pour atteindre les objectifs fixés », a expliqué M. Mohamed Ould Mahmoud Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche.

Source : CC/ ministère agriculture

Suivez-nous sur Facebook sur