4è session du comité de pilotage du PACAM : des résultats satisfaisants

Le comité de pilotage du Projet d’appui à la compétitivité agro-industrielle du Mali (PACAM) a tenu, hier à son siège, sa 4è session.


La rencontre était présidée par le ministre de l’Agriculture, Moulaye Ahmed Boubacar. Elle a enregistré la présence de la coordinatrice du projet, Mme Fatoumata Bah Haïdara et d’autres membres du projet. L’ordre du jour était relatif à l’examen et l’adoption du compte rendu de la 3è session et portait sur l’examen de l’état d’exécution des recommandations de la 3è session du comité de pilotage. Il s’agissait également de présenter et d’adopter le Programme d’exécution technique et financier (PETF) 2019 et le Programme de travail et de budget annuel (PTBA) 2020. D’entrée de jeu, le ministre de l’Agriculture a affirmé que la présente session était l’occasion d’apprécier et de saluer l’initiative du projet qui consiste à mettre en œuvre un «outil innovant» dans le domaine du développement du segment «transformation de certaines filières agricoles».
«La mise en œuvre de ce projet permettra de doter notre pays, pour la première fois, d’une stratégie opérationnelle dans le domaine des alliances productives», a souligné le ministre.
S’exprimant sur l’approvisionnement des agro-industries en production agricole en quantité et en qualité, Ahmed Moulaye Boubacar a indiqué que le PACAM prévoit de participer à la réalisation de 100 sous-projets agro-industriels avec une subvention ne dépassant pas 70.000 dollars US, soit 38,5 millions Fcfa par projet. Déjà, a-t-il poursuivi, le projet avance dans la préparation de 50 sous-projets pour accroître l’exportation de la viande rouge à travers Laham industrie à Kayes.

Concernant les activités réalisées par le PACAM, le ministre a, entre autres, évoqué le Programme d’exportation des mangues vers l’Europe (24 800 hectares traités), le progrès dans la réalisation des activités préparatoires de la construction de six centres de collecte de mangues et la réalisation d’une importante étude sur le système de gestion de ces centres. S’y ajoute la réalisation prochaine de 50 étables/magasins et 50 forages positifs au profit de 50 emboucheurs qui doivent approvisionner en matières premières l’abattoir moderne.
Se prononçant sur les prévisions de l’année 2020, le chef du département de l’Agriculture a laissé entendre que l’unité de coordination du projet recrutera en 2020, une assistante technique qui aidera à créer des liens contractuels entre les producteurs agricoles, d’une part, et les industries, d’autre part. Cette dernière permettra d’accompagner les acteurs concernés à faire des plans d’affaires et des recherches de financement de leur sous-projet. Le PACAM élaborera un programme, dont le budget s’élève à plus de 8 milliards de Fcfa, a annoncé Moulaye Ahmed Boubacar qui a invité le comité au travail. Pour sa part, la coordinatrice du PACAM s’est montrée satisfaite des réalisations de sa structure. à cet effet, elle a rappelé la réhabilitation des pistes rurales. En outre, Mme Fatoumata Bah Haïdara a souligné que les rapports illustrent l’implication marquée du PACAM pour l’expansion de l’initiative privée. Par ailleurs, elle a annoncé que le projet connaîtra des changements importants notamment sa restructuration dans le cadre du Projet d’appui à la compétitivité en Afrique de l’Ouest (PACAO). La coordinatrice a, enfin, saisi l’occasion pour remercier la Banque mondiale et la délégation de l’Union européenne au Mali pour leur accompagnement constant.
Mariam F. DIABATÉ

Source: L’Essor-Mali

Suivez-nous sur Facebook sur