13e Assemblée Générale de l’UGAACO : Les enjeux environnementaux au cœur des débats

Bamako a abrité, les 12-13 Juillet dernier à l’hôtelSheraton, la 13e Assemblée Générale de l’Union des Gestionnaires d’Aéroports de l’Afrique du Centre etde l’Ouest (UGAACO). En marge de l’ouverture des travaux, plusieurs personnalités étaient présentes.

Il s’agit entre autre du Ministre des Transports et de la mobilité urbaine, M. Ibrahim Abdou Ly ; le Ministre des Infrastructures et de l’équipement, Mme Seinab Diop ; le Secrétaire exécutif de l’UGAACO, M. Simon Kaboré ; le Délégué de l’ASECNA au Mali, M.Ibrahima Traoré et le Président de l’UGAACO, M. Thomas Compaoré.

En effet, notre capitale a accueilli la 13e Assemblée Générale de l’UGAACO. Une organisation créée afin de trouver des solutions communes aux différentes difficultés auxquelles le secteur de l’aviation est confronté. C’est dans cette logique que le thème : « Aéroports à faible trafic et défis environnementaux » a été retenu pour cette année. Un thème qui intervient, selon les organisateurs, au moment où les pays africainsplus précisément le secteur de l’aviation, font face au défi de changement climatique.        

C’est le Maire de la Commune IV du district de Bamako, M. Alkassoum Maiga qui donné le ton aux activités. Apres avoir souhaité la  bienvenue aux délégations venues des pays membres de l’UGAACO, le Maire Alkassoum Maiga, tout en souhaitant plein succès aux travaux, a aussi salué les organisateurs pour le choix porté sur sa commune pour la tenue de ces activités.

Même réaction chez le Délégué de l’ASECNA du Mali. En effet, dans son discours de bienvenue,  le Délégué M. Ibrahim Traoré, a aussi salué ses collègues africains pour le choix porté sur le Mali en dépit de la crise sécuritaire. « C’est avec une grande émotion que je vous souhaite la bienvenue et vous remercier pour le choix porté sur le Mali qui est une marque de confiance » a-t-il déclaré.

«  Je voudrais vous remercier d’avoir porté le choix sur le Mali pour abriter cette Assemblée générale de l’UGAACO, après celle tenue à Bamako, le 21 Octobre 2010, sous l’égide de « Aéroports du Mali »a aussi répété dans sa prise de parole,  le Ministre des Transports et de la mobilité urbaine, M. Ibrahim Abdou Ly.  Pour le Ministre Ly, cette rencontre est une bonne initiative, car, dit-il, constitue un cadre propice pour offrir aux usagers de meilleurs services à travers l’amélioration de la gestion des aéroports, l’harmonisation des méthodes de travail et ainsi que la promotion de la coopération Sud-Sud.

Pour le Ministre des Transports et de la mobilité urbaine, M. Ibrahim Abdou Ly, les défis du secteur de l’aviation sont énormes : Les questions environnementales en cette période de changement climatique et la sécurité. «  La réduction des émissions de carbone dans le domaine de l’aviation demeure un défi pour ce secteur, même si la contribution du secteur de l’Aviation Civile dans la production du gaz carbonique est estimée entre 2et 3 % » a affirmé le Ministre Ly. Pour l’atteinte de ces objectifs, M. Ibrahim Abdou Ly a invité tous les pays  membres de l’UGAACO à plus de détermination.

Dans son intervention, le Ministre Ly a aussi salué les organisateurs pour le thème choisi lors de cette 13eAssemblée. « Le thème central de votre 13eAssemblée Générale est à saluer, car pour faire face au défi commun qu’est le changement climatique, chaque aéroport compte quel soit son niveau de trafic » a-t-il signifié. A cet effet, il a invité les participants à mettre un accent particulier sur les aspects environnementaux et la problématique des nuisances acoustiques des aéronefs et ainsi que la pollution due aux déchets aéroportuaires  « qui affectent la qualité de vie des populations riveraines des aéroports » a-t-il conclu.

Boubacar Kanouté    

 Source: Le Figaro du Mali

Suivez-nous sur Facebook sur