Courrier des initiés ! Lettre à Boubou

Salut mon cousin,

Permettez-moi de partager avec l’ensemble de notre communauté de destin la bonne nouvelle. Boubou Wèrètigui et Boubou Kolotigui est parvenu à asseoir autour de la table les détenteurs de la gâchette pour signer un pacte de non agression ànKe macina . Le petit fils de Dougaba COULIBALY au nom des dozo et Barka au nom des foula ont juré devant Dieu et Kontron et Sanè de ne plus se tuer. Ils ont été rejoints dans leurs entreprises par leurs homologues du Kala, du Kouroumari, Kokeri, du Bobori et une partie du Siadougou. A la lecture du communiqué du «PAX boubou »  les larmes ont coulé, chacun s’est rappelé des atrocités commises au nom d’un conflit pseudo ethnique pensé mise en œuvre et entretenu par une poignée de profiteurs nationaux et étrangers.

Tanapo le maitre des eaux l’artisan à l’ombre de ses retrouvailles a juré de punir le premier récalcitrant. Comme l’homme est connu pour ses capacités occultes et plus craint que l’ONU j’ose croire la paix signe son retour à l’entrée du delta vif du Niger. Désormais je pourrai porter mon cassarè, mon bonnet rouge et mon turban sans recevoir une balle à la poitrine. Prions le Dieu créateur des mondes pour que ce qui s’est passé soit englouti dans les archives et qu’ensemble coude à coude on tienne les remparts face à l’ennemi commun.

Cher cousin,

Il y a peur sur la campagne agricole 2019-2020. Pour cause le gouvernement veut réduire de moitié la subvention de l’engrais. Panique dans le monde des paysans dont certains leaders veulent rejoindre les très fâchés politiquement parlant. Je viens d’apprendre que le géant du riz aurait bénéficié de la clause de la « nation favorisée » malgré tout des objectifs de campagne seront difficilement atteignables car la mesure est tombée sans préavis et dans un monde peu résilient. Boubou a intérêt à ne pas se laisser aller dans la plus grosse erreur politique car l’engrais est devenu la drogue blanche. A vouloir toucher à ce produit de grande consommation et de haute sensibilité économique, il risque de mettre sur son dos l’écrasante majorité des électeurs au moment où certains y prêtent déjà des ambitions présidentielles.

Cher cousin,

Les maliens ont exporté leur antagonisme à l’étranger. Le grand vestibule qui gère nos frères expatriés brule. Le président des expatriés marakatiè veut rester à son poste c’est pour quoi il multiplie les visites dans les démembrements. Occasion pour lui de renouveler ses liens. Ses adversaires en fouinant dans ses mâles ont découvert qu’il n’est plus malien. Le pauvre a beau se débattre comme un beau diable , il n’arrive pas à faire transcender cette question de nationalité. L’heure est arrivée pour lui de s’assumer en opérant un choix définitif entre le Mali et d’autre pays .

Cher cousin,

Toujours pour rester à l’étranger et spécifiquement dans le Worodougou, le pouvoir enivre, fait et défait des amitiés. La semaine passée, l’ancien dauphin du vieux crocodile de yamoussokoro est sorti de sa réserve. Il a laissé croire qu’Alasko est un étranger et veut vendre son pays à des allogènes. Pour revenir sur la scène le protéger du vieux est prêt à aller avec l’opposant naturel c’est-à-dire le mari de Simone et de Nadjè Bamba. L’autre jour ils se sont rencontrés. Quand on dit qu’on n’est pas sérieux en Afrique, les gens se plaignent. Mais voilà ceux qui ont mis le pays à genoux veulent rester encore aux affaires en piétinant les jeunes générations.

Je te quitte et à la quinzaine prochaine par ton cousin Morifing.

 

Delta Tribune

Suivez-nous sur Facebook sur