Une dizaine de personnes interpellées dans l’enquête sur le massacre de Sobane Da

Le Procureur du Pôle Judiciaire Spécialisé de Lutte contre le Terrorisme et la Criminalité Transnationale organisée informe que sur instruction du Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, une enquête a été ouverte sur l’attaque dont le hameau de culture Sobane Da a été victime.

A cette fin, le procureur s’est rendu le 11 juin 2019 accompagné de trente (36) enquêteurs dont des spécialistes de la police scientifique. Ils ont séjourné pendant trois (3) jours à Sobane Da pour recueillir des éléments d’enquêtes. L’équipe d’enquête a procédé à la fixation e la scène de crime, aux recueils d’indices et des auditions de victimes et de témoins.

Les faits :

Le 09 juin 2019 aux environs de 17 heures plusieurs motocyclistes détenant des armes de guerres et des fusils de chasse s’attaquèrent au hameau de culture de Sobane Da du village de Koundou dans la commune de Sangha. L’attaque durait jusqu’aux environs de 23 heures.

Plusieurs motocyclistes criant « Allahou Akbar » s’attaquaient au hameau de Sobane Da. Un premier groupe rentrait dans le hameau, il incendiait, tirait et terrorisait les habitants, un second groupe rassemblait le bétail et demandait de l’argent aux habitants tandis qu’un troisième groupe empêchait quiconque de rentrer et de sortir du village. Ainsi pris en otage, les habitants de Sobane Da subissaient les exactions d’individus souvent connus des habitants du hameau par ce qu’étant leurs voisins.

Plusieurs personnes décédaient des suites d’incendies ou d’armes à feu, le bétail était emporté, les habitants et les greniers s’effondraient et d’autres biens et animaux également brulés.
Le bilan de l’attaque susceptible d’évoluer au fur et à mesure que les investigations progresseraient se présente comme suit :

– 35 personnes décédées ;
– 09 personnes blessées dont 07 par brulures et 02 se trouvant dans un état de choc ;
– 108 personnes composées uniquement de femmes et d’enfants déplacés dans le village de Koundou,
– D’autres personnes dont le nombre reste à déterminer se sont déplacées dans les villages voisins.
Plusieurs dégâts matériels ont aussi été enregistrés.

Aussi, les investigations ont permis de rassembler des pièces à conviction composées essentiellement d’étuis de 7,62 et de fusils de chasse.

29 personnes ont déjà été entendues par les enquêteurs et une dizaine de personnes ont été interpellées en lien avec les faits.

Par ailleurs, il faut noter une parfaite synergie entre l’ensemble des services de l’Etat pour mettre la lumière sur tous ces faits et traduire les auteurs en justice.

Nous demandons encore la collaboration de l’ensemble de la population pour dénoncer aux autorités tout fait susceptible de représenter une menace pour la sécurité des personnes et surtout ne pas céder à la passion et l’amalgame.

Le Ministère de la Justice

Suivez-nous sur Facebook sur