Tombouctou : 3 combattants de la CMA tués suite à une attaque près de Ber

Les faits se sont produits, hier dimanche 5 août, aux environs de 19 heures. En effet, des individus armés non identifiés sur des motos, ont attaqué un poste de contrôle du MNLA et du MAA (CMA) à Tin-Boukri, localité située à une trentaine de kilomètres au nord de Ber, dans la région de Tombouctou.

L’on déplore trois morts dont deux suite à des échanges de tirs et un autre qui a succombé à ses blessures. Avant de se retirer, les assaillants ont incendié un véhicule appartenant à Tihoussay Ag Ismaki, un cadre du MNLA.

Pour le moment, l’identité des assaillants n’est pas encore connue, toujours est-il que dans cette zone sévissent aussi de nombreux groupes djihadistes affiliés à AQMI. Mais faute de revendications, il est difficile de se prononcer clairement. D’autant que des règlements de comptes après une transaction ayant mal tourné, ne sont pas à exclure puisque la zone est aussi connue pour abriter de nombreux trafics. Ainsi, cette attaque pourrait donc être l’œuvre de mécontents.

Il convient de signaler que c’est la seconde fois en quasiment une année que ce poste a été pris pour cible par des hommes armés non identifiés. C’était le mercredi 20 juillet 2016, aux environs de 20 heures. Ce qui renforce la thèse d’un crime crapuleux.

kibaru

Suivez-nous sur Facebook sur