Silence, l’armée siphonne le trésor public 

La saignée budgétaire consécutive aux festivités commémoratives de l’indépendance dépasse tout entendement. De source digne de foi, en effet, le trésor public a payé un tribut rarement égalé aux élans voluptueux que les autorités ont voulu imprimer à la cérémonie en mobilisant massivement des personnalités étrangères de marque pour une exhibition trop coûteuse du réarmement matériel et morale des troupes et .

Bref, pas moins de 2 milliards de nos francs auront été engloutis pour une seule journée de communion, qui aurait pu être observée dans une sobriété digne des modestes moyens du pays.

Encore plus intrigant et révoltant d’apprendre qu’une bonne moitié des deux milliards est allée exclusivement aux dépenses en carburant. Tenez-vous bien, il s’agit bel et bien de l’hydrocarbure qu’ont consommée les engins roulants et volants que les Maliens ont vu défiler devant les illustres convives du président réélu et investi dans la foulée des mêmes festivités du 22 Septembre. Le hic est que nos sources indiquent que la manne d’1 milliard destinée au carburant du défilé a été sorti du trésor public en liquide, la veille même de l’événement auquel l’argent devait servir.

Source: Le Témoin

Suivez-nous sur Facebook sur