Ségou : Des militaires attaqués sur l’axe de Nampala

Au moins quatre militaires et huit djihadistes présumés ont été tués, le mardi 31 juillet 2018, dans le Centre du pays où une mission de sécurisation des opérations électorales est tombée dans une embuscade, ont déclaré des sources militaires et administratives.

Le bilan pourrait encore s’aggraver car  « deux véhicules de l’armée malienne et ses occupants n’ont pas encore été retrouvés », a indiqué une source militaire.

L’embuscade s’est produite dans la région de Ségou, où s’étaient produits les majorités des incidents qui ont perturbé le premier tour de l’élection présidentielle du dimanche. Les militaires, chargés de sécuriser les opérations pendant le processus électoral, ont été attaqués sur « un axe qui mène vers la localité de Nampala », selon une source militaire. « Il s’agit d’une attaque complexe. Les terroristes ont tendu l’embuscade et ensuite ils ont tiré sur le convoi, qui s’est défendu. Il y a huit terroristes tués », a affirmé une autre source militaire. Une source administrative de Nampala a confirmé que l’attaque du convoi avait causé la mort de « plusieurs militaires maliens ».

Source: L’ Aube

Suivez-nous sur Facebook sur