Sécurité : Les épouses en action.

Cette année 2019 a été une année meurtrière pour les FAMa avec des attaques des patrouilles près de Diafarabé soldées la mort de 38 de nos soldats avec des blessés, l’attaque du camp de Mondoro avec deux décès. S’y ajoutent d’autres tueries de nos soldats avec un bilan macabre à Boulkessi et à Mondoro.

Les épouses des militaires très touchées par le nombre de morts chaque jour dans le rang des Forces armées et de sécurité ne peuvent plus se taire. Elles sont soties massivement pour barricader toutes les artères menant à Mopti et Sévaré pour dire que trop c’est trop.

 

« Nos maris n’iront plus sur le théâtre des opérations à Boulkessi et à Mondoro pour se faire tuer. Nous réclamons plus de soutien logistique pour nos maris afin qu’ils puissent se défendre ». Elles ont tenu à se faire entendre par cette sortie le vendredi à Sévaré au moment même où le chef du gouvernement était à Soufroulaye pour les opérations de DDR dans la région.

Pour mémoire, le soldat a pris l’engagement de défendre la patrie en tout lieu et en tout temps. Les épouses des militaires et éléments des forces de sécurité devraient savoir que c’est un sacerdoce pour les hommes en uniforme d’aller sur les champs de bataille.

Yacou de Mopti

 

Source: Notre Printemps

Suivez-nous sur Facebook sur