Massacre d’Ogossagou : L’UE solidaire du peuple malien et prête à accompagner le processus d’enquête

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu en audience, hier à la Villa des Hôtes à l’ex-Base, le représentant spécial de l’Union européenne pour le Sahel, l’Espagnol Angel Losada. Il était accompagné du chef de la délégation de l’Union européenne au Mali, Alain Holleville. 

 

Angel Losada était porteur d’une lettre de la Haute représentante de l’Union européenne et vice-présidente de la Commission, Mme Federica Mogherini. Après près d’une heure d’entretien à huis clos, l’hôte du président Keïta s’est confié à la presse, révélant que l’Union européenne fait part, dans ladite lettre, «de sa vive émotion, de sa sympathie et de ses condoléances» face aux évènements qui ont récemment endeuillé notre pays.

Il s’agit singulièrement des massacres perpétrés dans la région de Mopti, notamment à Ogossagou. «Nous avons manifesté notre solidarité, également notre volonté d’accompagner le Mali dans le processus d’enquête», a déclaré Angel Losada. Avec le président Keïta, le diplomate a convenu que l’impunité ne prévaudra pas et la justice passera car «c’est la seule façon d’aller au-delà des problèmes qui ont eu lieu, c’est la seule façon de réconcilier».

Par ailleurs, cette rencontre aura permis aux deux personnalités d’aborder la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger. Selon le diplomate européen, il a aussi évoqué avec le chef de l’Etat la prochaine réunion des ministres des Affaires étrangères du G5 Sahel et des ministres européens, prévue pour le 14 mai à Bruxelles. A cette occasion, «nous verrons la situation sécuritaire dans la région et au Mali et également les différentes contributions que nous faisons», a-t-il annoncé.

Aussi, le président Keïta et Angel Losada ont passé en revue la situation de la politique intérieure et ont fait l’état des relations entre l’Union européenne et notre pays. «L’UE, avec ses missions (Délégation de l’UE, EUCAP, EUTM), est aux côtés du Mali pour la formation, le conseil et pour mener à bien les missions qui sont entreprises», a-t-il rappelé.

L’audience s’est déroulée en présence du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mme Kamissa Camara, et des proches collaborateurs du chef de l’Etat.

Issa DEMBÉLÉ

L’Essor

Suivez-nous sur Facebook sur