Mali-Russie : plus de doute sur la nature des relations !

Le 10 août 2022 restera graver dans les annales de l’histoire contemporaine du Mali. Cette date marque la confirmation, si besoin en était, de la coopération sincère entre le Mali et la Russie.

Au lendemain de la remise d’une dizaine d’équipements militaires destinés à renforcer la flotte de l’Armée de l’Air, le président malien de la transition, le Colonel. Assimi Goïta, et le Président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, ont eu un entretien téléphonique, ce mercredi dans la matinée. Au menu des échanges, l’appui de la Fédération de Russie à la transition malienne. Une occasion saisie également par le chef suprême de l’Armée malienne pour saluer la qualité des relations russo-maliennes, basées sur le principe de partenariat gagnant-gagnant.

Pourtant, des Occidentaux avaient toujours soutenu le recours des autorités maliennes de la Transition aux services d’une prétendue société privée russe de sécurité du nom de Wagner.

Les échanges entre les deux chefs d’État ne laissent donc plus de soupçons sur la nature de cette coopération qu’entretiennent les deux pays. Les pessimistes et autres alarmistes, qui fanfaronnaient sous tous les toits, dans le but de dénigrer ce partenariat gagnant-gagnant entre deux États souverains, sont maintenant bien imprégnés de la réalité.

Cette confirmation du rapprochement entre le Mali et la Russie se concrétise alors que l’ancien partenaire, la France, arrive à la dernière phase de son désengagement du territoire malien. Ce mois d’août devrait marquer le retrait définitif des forces françaises du sol malien. Entre-temps, nul ne peut ignorer les avancées enregistrées.

L’appel téléphonique de ce jour marque une nouvelle étape dans le rapprochement des deux États.

Vive la coopération Mali-Russie, n’en déplaise aux néocolonialistes et leurs complices d’apatrides qui n’arrêtent pas de mettre du bâton dans les roues de la Transition. Dieu veille, la victoire est certaine et le Mali s’en sortira.

Le Défenseur du Peuple

Suivez-nous sur Facebook sur