Mali : plusieurs morts et des dizaines de blessés suite à des attaques et braquages survenus au centre du Pays

La persistance de l’insécurité dans le centre et le nord du Mali continue d’inquiéter les habitants. En plus des attaques par des individus armés non identifiés, les braquages à domicile et sur les axes routiers avec dépossession et enlèvement des biens s’y ajoutent. Des actes ayant causé des morts et des dizaines de blessés à Gao, Yanfolila et Koro cette semaine.

 

La nuit du 2 au 3 juin dernier, dans la région de Gao, des hommes armés non identifiés à bord d’un véhicule ont fait irruption dans une maison. Selon des informations relatées par des sources locales, le domicile est habité par des orpailleurs de diverses nationalités. Le bilan de l’attaque serait de 2 morts et 2 blessés.

Dans la semaine, un accident de circulation survenu sur le tronçon Gao-Ntahaka a fait trois morts et plusieurs blessés. Ntahaka est une localité où se trouve une mine d’or. Le camion qui transportait des personnes s’est renversé, à environs 35 km de la ville de Gao.

De violents affrontements

Un litige foncier a été à l’origine d’un affrontement entre les villages de Siradjouba et Komissana, dans le cercle de Yanfolila, région de Sikasso. L’affrontement qui s’est produit dans la nuit du mercredi au jeudi a fait plus de 10 blessés. Il faut rappeler que dans cette région ces genres d’incidents sont récurrents.

Le cercle de Koro aussi dans la région de Mopti continue d’enregistrer des attaques. Le village de Bèmè dans la Commune de Madougou a été attaqué mercredi 3 juin par des hommes armés non identifiés. Les assaillants ont tué deux personnes dans le village et dans leur fuite ont emporté des animaux.

L’insécurité dans ces localités continue malgré les nombreuses dispositions sécuritaires prises par les autorités pour le retour de la stabilité et la paix au Mali.

Nordsud Journal

Suivez-nous sur Facebook sur