Mali : des propos du président nigérien Issoufou provoquent des manifestions à Kidal

Des jeunes du Kidal au Mali ont manifesté ce 26 septembre 2019,  pour dénoncer des propos tenus par le président nigérien Issoufou Mahamadou au cours d’une visite à Bamako au Mali le 7 septembre 2019,  rapporte ActuNiger.

Le président Issoufou avait affirmé que « le statut de Kidal est une menace pour la sécurité intérieure du Niger ».

« Et en plus, nous constatons, avec beaucoup de regrets, qu’il y a des mouvements signataires des accords de paix d’Alger qui ont une position ambigüe et qu’il y a des mouvements signataires des accords de paix d’Alger qui sont de connivence avec les terroristes. Nous ne pouvons plus l’admettre » avait-il ajouté.

Ces propos du président nigérien n’ont pas laissé indifférentes les populations de Kidal qui appellent au retrait « immédiat » du Niger de la médiation internationale pour l’accord d’Alger. Egalement, ils demandent le retrait du contingent nigérien de la  Mission Multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA).

 

Dans le cadre des accords de paix d’Alger, Kidal est resté aux mains des ex-rebelles, soupçonnés de duplicité par le président du Niger.

Source: Agence Ecofin

Suivez-nous sur Facebook sur