Mahamadou Issoufou tance IBK : «Le statut de Kidal nous pose problème»

Lorsque, pour répondre aux mots déplacés, à son endroit, prononcés par le président de la République, le chef de file de l’opposition écrivait que notre pays était devenu la risée du monde entier, il ne croyait pas si bien dire. Il avait et a encore tellement raison que c’est le président du Niger, en personne, qui vient d’attester de fort belle manière l’impuissance de nos autorités et leur incapacité à contrôler l’ensemble du territoire malien.

Mahamadou Issoufi a officialisé ce que nous savions tous et ne cessions de dénoncer chaque jour. Sa sortie sur Kidal chez nos confrères de Jeune Afrique est on ne peut plus clair. À la question du confrère : «Diriez-vous que vous êtes victimes de la faiblesse de vos voisins», voici sa réponse : «Non, car cela signifierait que ceux-là pêchent par négligence ou aboulie, ce qui n’est évidemment pas le cas. Mais, il est sûr que le statut de Kidal, au Mali, nous pose problème. Kidal est un sanctuaire pour les terroristes, et ceux qui nous attaquent s’y replient souvent. Kidal est une menace pour le Niger et il faut impérativement que l’Etat malien y reprenne ses droits.»

La Rédaction

Source: Nouvelle Libération 

Suivez-nous sur Facebook sur