Les mouvements signataires GATIA-MSA visés par une attaque meurtrière dans les régions de Kidal et Ménaka Près d’une dizaine de combattants tués, quatre portés disparus

Le GATIA et le MSA, deux mouvements signataires de l’Accord, issus de la Plateforme, ont été secoués, samedi dernier, par deux attaques distinctes perpétrées contre deux de leurs positions dans la localité d’Aguelhok (Kidal) et à l’entrée de la ville de Ménaka.

 

Six éléments ont péri et quatre autres sont  portés disparus dans la première attaque alors qu’au moins trois autres le sont dans la seconde attaque. Des dégâts matériels importants semblent avoir été enregistrés par ces deux groupes armés signataires qui participent activement  à la traque des groupes terroristes aux côtés des FAMas et Barkhane, dans la région de Ménaka.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur