Le général Baby déclare après les attaques Boulkessi et Mondoro, : « Ces postes ont fait l’objet d’attaques terroristes d’Amaroul Islam de l’État islamique »

À Mopti, le chef d’État-major adjoint des armées, le général de Brigade Abdrahamane Baby, a animé une conférence de presse. L’objectif était de faire le point sur les deux attaques meurtrières perpétrées contre les postes de Boulkessi et Mondoro. Dans les précisions de celui-ci, « les postes de Boulkessi et Mondoro ont fait l’objet d’attaques terroristes d’Amaroul Islam de l’État islamique dans le grand Sahara et autres organisations criminelles affiliées.

 

Le groupe, dit-il, opère dans la zone du Gourma, le long des frontières avec notre pays et des voisins comme le Burkina et le Niger ». D’après le général, les attaques visaient aussi le poste de la force conjointe du G5 Sahel qui se trouvait dans les endroits attaqués. « Le poste du G5 sahel était tenu par les militaires Famas dans le cadre du G5 sahel. Il s’agissait des militaires du 33e régiment des commandos parachutistes, avec un détachement prévôtal de la direction générale de la gendarmerie et des spécialistes du Génie militaire chargés de neutraliser des engins explosifs improvisés, des mines et autres minutions », indique Baby.

Source : Le Pays

Suivez-nous sur Facebook sur