Le Djihadisme en Afrique de l’Ouest / Ghana, Benin, Togo : les pays en état d’alerte

Aujourd’hui, le Ghana, le Benin, le Togo sont reconnus comme les pays d’Afrique de l’Ouest menacés par le terrorisme. Après la ‘’ prise ‘’ du Mali, le Nigeria, le Burkina Faso et le Niger, le djihadisme avance, surtout à la périphérie du Golfe de Guinée. Une situation observée par le G5 Sahel qui, sécurise le Mali, le Burkina, le Tchad, le Niger, la Mauritanie. La Côte d’Ivoire, doit-elle, à nouveau s’inquiéter ? Elle qui a été frappée en 2016 par des terroristes en provenance du Mali. Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire est engagée à domicile dans une lutte contre le terrorisme, avec l’installation d’un centre de formation spécialisé dans la guerre asymétrique. Ce centre pourrait également participer aux renseignements pour les autres pays-membres du G5 Sahel, soutenus par la France et l’Allemagne.

La Mauritanie, le Mali, le Tchad, en passant par le Niger et le Burkina Faso, sont des pays en ‘’ naufrage ‘’ d’impuissance militaire contre le terrorisme en Afrique de l’Ouest. Au point que le G5 Sahel en appelle à un grand renfort militaire des États-Unis.

Mais, les soldats américains légèrement déployés au Niger, ont une décomposition de l’aide souhaitée par le G5 sahel. Le Président américain Donald Trump ne veut s’aventurer dans un « pré-carré » français, où s’affirme l’intérêt géopolitique des occidentaux. Pour Donald Trump, rien ne presse. Il a de ‘’ grandes oreilles ‘’ avec l’infiltration de la Cia dans toute la région ouest-africaine. Le Togo, le Benin, le Ghana doivent prendre la menace terroriste au sérieux, phénomène qui, secoue aujourd’hui le monde entier. Demandez la France, la Belgique, l’Australie, l’Allemagne, l’Italie : des héritiers d’un passé lourd du terrorisme.

Ben Ismaël

Source: lintelligentdabidjan.Info

Suivez-nous sur Facebook sur