INSECURITE : deux soldats tués dans une embuscade à Banamba

Pour la énième fois, le cercle de Banamba, situé à quelques 200 km de Bamako, est la cible d’attaques armées. Hier dimanche 30 décembre, un convoi des forces de sécurité est tombé dans une embuscade tendue par des terroristes.

Perpétrée dans le village de Toubacôrô (Banamba), l’attaque a fait deux morts et des blessés dans les rangs de l’armée malienne. Parmi les deux soldats tombés sur le champ de l’honneur, figure un jeune officier, revenu naguère d’une formation militaire en Sibérie (Russie). Selon nos sources, les soldats blessés ont été admis au centre de santé de Sebété hier matin pour des soins. Cette attaque est survenue le jour où l’armée malienne et toute la Nation malienne rendaient un dernier hommage à un haut gradé de l’armée malienne, en la personne du général Pangassy Sangaré, ancien chef d’Etat-major de l’armée, décédé le samedi dernier à la suite d’une maladie.

De sources concordantes, l’attaque du dimanche 30 décembre 2019 fait suite à l’annonce récurrente de la présence d’hommes armés non identifiés dans le cercle de Banamba. Une localité où plusieurs écoles avaient fermé sous la menace djihadiste. Craignant les représailles, des enseignants ont abandonné leur poste pour se mettre à l’abri. De nos jours, il urge de sécuriser la zone de Banamba pour couper le pont entre les zones infestées et Bamako, la capitale.

aumali.net

Suivez-nous sur Facebook sur