IBK sur le retour de la paix et de la sécurité: « Les sentiments d’apaisement, d’amour en lieu et place des sentiments de rejet et de haine»

Pour le retour rapide à la paix et à la sécurité au Centre du Mali, le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta exhorte ses compatriotes aux «sentiments d’apaisement et d’amour en lieu et place des sentiments de rejet et de haine ».

Le Chef de l’Etat El Hadj Ibrahim Boubacar Kéïta, a, comme chaque année, répondu présent le dimanche 11 Août 2019 à la prière de la Tabaski, à la grande Mosquée Roi Fayçal Bin Abdoul Aziz de Bamako.

Aux côtés du Président de la République à cet important rituel de l’Islam, qui intervient au lendemain du Jour de Arafat, le premier ministre Dr Boubou Cissé , chef du gouvernement, non moins ministre des finances et de l’économie, les présidents d’institutions, les membres du gouvernement, les proches collaborateurs du Chef de l’Etat, les ambassadeurs des pays musulmans accrédités au Mali, des leaders religieux, les notabilités du District ,des autorités administratives et politiques du district et de la commune 2 , et une foule de fidèles musulmans.

Il était 08h 55 minutes T.U quand le Chef de l’Etat arrive à la mosquée. El Hadj Ibrahim Boubacar Keita, a ensuite reçu les vœux de l’Imam de la grande mosquée et des notabilités de Bamako.

Dans son sermon, l’Imam de la grande mosquée, Mamadou Kokê Kalé a rappelé les préceptes et les exigences de l’Islam en ce jour béni de reconnaissance et de gratitude envers notre Créateur, en sacrifiant en son Nom un bélier, et a prêché à l’endroit de tous les Musulmans la Foi, la justice. Il a exhorté les uns et les autres à prier pour le retour de la paix au Mali, la cohésion sociale, la solidarité, l’honnêteté, le partage. Des prières et bénédictions ont été faites pour le Mali, un bon hivernage, de bonnes récoltes et un bon retour de nos pèlerins.

Dans son intervention à la fin de la prière, le Président de la République a appelé à la concorde et imploré les bénédictions pour le pays. IBK a insisté sur le retour rapide de la paix et de la sécurité dans le pays en général et au Centre du Mali en particulier.

«Je voulais profiter de ma présence dans cette mosquée Fayçal après la prière de l’Aïd El Adha pour souhaiter le meilleur à ce peuple malien, il le mérite, il en a besoin.

Et, dans tous les cœurs que les sentiments d’apaisement, d’amour, prennent place en lieu et place des sentiments de rejet et de haine, qui ne nous sommes pas habituels, qui ne nous sommes pas conformes à nos habitudes culturelles et civilisationnelles. Nous sommes un pays de rencontres, un pays de paix, un pays de foi », a déclaré le Président Kéita. Qui a enchaîné : « que cela soit désormais au cœur de toutes nos actions, que chaque fois nous nous en souvenions. Ceux qui furent, et qui n’ont pas démérité , que d’ailleurs en raison de cela, et de leur mérite , Allahou Soubhana Wat’Allah prenne ce pays en pitié et le préserve ; pas du fait des comportements du jour , au quotidien, mais de ce qui est ce pays dans sa profondeur, de ce qu’il a toujours été, de l’humanisme profond qui l’imprègne, et qui l’a imprégné le long des siècles. Qu’en raison de tout cela, Allah exauce nos prières et toutes nos supplications ».

Le Chef de l’Etat, a imploré le Tout-Puissant à entendre dans sa Miséricorde, sa Mansuétude et son Omnipotence, tous ceux-là qui sont aujourd’hui en pèlerinage en lieu Saint et qui tout au long des jours de rituels, n’ont cessé de prier pour le Mali.

Le Président IBK a aussi souhaité du Seigneur ‘’ des pluies bienfaisantes, qui permettent de bonnes récoltes, un bon vivre ensemble, surtout en ces temps où nos parents retournent en des lieux d’où ils étaient partis du fait de violences, du fait de situations contraires et, qui aujourd’hui, rassérénés pour la plus part, reprenant confiance, reviennent en ces lieux-là, assurés d’y trouver gîte, d’y trouver également nourriture’’. Ce, à la suite des récentes visites du Chef du Gouvernement des régions du Centre en deux fois, au cours desquelles il a eu souci de faire en sorte que cette période dite de soudure soit la moins douloureuse possible. Mais aussi que les cœurs se reprennent, magnifiés par cette cérémonie magnifique à Macina.

«Que cela soit le prélude d’une paix durable, d’une paix réelle, non seulement des cœurs, mais de l’ensemble du pays. Que l’exemple du Macina se répercute comme une onde de bonheur sur l’ensemble du Mali. Que le Mali entier reprenne son chemin de gloire historique, son chemin de convivialité, son chemin de fraternité, qui sont les seules voies qui soient conforment à son destin », a insisté le Chef de l’Etat.

Avant de repartir à son domicile, El Hadj Ibrahim Boubacar Kéïta a parcouru au moins un kilomètre à pieds pour saluer ses compatriotes sortis nombreux devant la mosquée.

Cyril ADOHOUN

Source: L’Observatoire

Suivez-nous sur Facebook sur