Des forces spéciales européennes en renfort à l’armée malienne pour venir à bout du terrorisme

La ministre française de la Défense, Florence Parly, s’apprêterait à prendre langue avec ses partenaires européens, afin de les convaincre d’envoyer leurs forces spéciales aux côtés de l’armée malienne pour vaincre l’hydre djihadiste.

C’est, du moins, ce qu’elle a laissé entendre, à Pau, dans un discours sur la lutte contre le terrorisme. C’était en juin dernier.

D’un commun accord avec le gouvernement malien, la France a sollicité l’aide des forces spéciales d’une dizaine de pays européens, dont certains ne sont pas membres de l’Union européenne.

En attendant, Paris vient de dépêcher une dizaine d’officiers au Mali. Objectif : conseiller l’armée malienne et le ministre de la Défense.

Sur ces 10 officiers français, 3 ont pour mission de conseiller leurs homologues maliens dans la lutte contre le terrorisme. Et les 7 autres, auprès du ministre malien de la Défense.

Un nouveau pallier vient donc d’être franchi dans la coopération militaire, qui lie le Mali à la France depuis 2013.

Oumar Babi 

Canard Déchaîne

Suivez-nous sur Facebook sur