Communiqué du gouvernement sur les allégations d’exactions commises à Niagassadiou et Binedama, dans la région de Mopti :

Le gouvernement de la République du Mali informe l’opinion nationale et internationale que des allégations font état d’exécutions extrajudiciaires les 3 et 5 juin 2020 dans les villages de Niangassadiou ( commune de Mondoro, cercle de Douentza) et de Binedama, (commune de Madougou, cercle de Koro). Le premier bilan établi est respectivement de 14 et de 29 morts dont des femmes et des enfants. Des habitations de Binedama dans la commune de Madougou ont été incendiées.

Les auteurs n’ont, à ce stade, pas été clairement identifiés, même si des sources prétendent qu’ils étaient habillés en tenue de l’Armée malienne.

Le Gouvernement, très préoccupé par ces graves allégations, a instruit à la hiérarchie militaire d’établir immédiatement les faits. La justice est également saisie.

Le Gouvernement condamne avec la dernière énergie ces tueries quels qu’en soient les auteurs. Il présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes. S’il s’avérait que ces exécutions sont l’œuvre d’éléments de l’Armée nationale, des sanctions proportionnelles à la gravité des actes seront prises par le Chef Suprême des Armées. Toutes les responsabilités seront situées et les coupables seront traduits devant la justice.

Le Gouvernement invite, malgré ces événements tragiques et regrettables, les populations des localités concernées à poursuivre les efforts de médiation initiés par les notabilités pour parvenir à la réconciliation et la cohésion sociale entre toutes les communautés du pays.

Tout en apportant son soutien indéfectible aux Forces de défense et de sécurité nationales déployées sur le terrain, le gouvernement réitère sa détermination à sanctionner toute forme de violation des droits de l’homme, particulièrement les exécutions extrajudiciaires.

Bamako, le 07 juin 2020

Le Gouvernement,
Le Ministre de la Communication,
Chargé des Relations avec les institutions,
Porte-parole du Gouvernement

Yaya SANGARE
Officier de l’Ordre national

Source: Journal l’Essor- Mali

Suivez-nous sur Facebook sur