Centre du Mali : 4 militaires et huit assaillants tués

Une mission de sécurisation des opérations électorales est tombée dans une embuscade mardi dernier dans le centre du pays.

Au moins 4 militaires maliens ont été tués dans l’attaque. Deux véhicules de nos forces armées et leurs composants sont aussi portés disparus.

Au cours de l’attaque, 8 jihadistes présumés ont été également neutralisés.

Election présidentielle à Bougouni: Un président de la CENI mis en cause  

Au moment où certains se préoccupent de la bonne tenue du scrutin, d’autres ne pensent qu’à remplir leur poche. Ce fut le cas à Bougouni, dans la commune rurale de Sibirila.

Selon notre source, cette localité comptait 45 bureaux de vote. Mais, le responsable local de la CENI, Mamdou Konaté n’a engagé que 39 délégués.

Pour cause, 6 personnes parmi les délégués étaient chargés de contrôler chacun 2 bureaux.  Cette situation a amené ces délégués à négocier avec le président de leur 2ème bureau pour qu’il leur fournisse les PV, en fonction desquels ils rempliraient leurs formulaires.

Mais, le responsable local de la CENI, M. Konaté a lui-même pris le soin de remplir les formulaires de ses délégués (amis et proches), car ceux-ci ne savaient ni lire, ni écrire.

Affaire de partage de 900. Millions : La Cour Constitutionnelle dément

De graves accusations de tentative de corruption des 9 membres de la Cour constitutionnelle ont été diffusées dans la presse et sur les réseaux sociaux ces derniers jours.

Lesdites accusations faisaient état d’une rencontre, à Bamako le 29 juillet 2018, au sein de la Cour en vue du partage d’une mystérieuse somme d’argent (900 millions de nos francs) en vue de couvrir d’éventuelles fraudes électorales qui bénéficieraient à un grand candidat.

Selon un communiqué de la Cour, cette affabulation médiatique vise tout simplement à discréditer le scrutin relatif à l’élection du Président de la République à travers une pseudo rencontre qui ne pouvait matériellement avoir lieu dans la mesure où les juges étaient mobilisés, au même moment, dans différentes régions du Pays et en compagnie d’observateurs internationaux, pour coordonner les missions d’observation des trois mille cinq cent (3500) délégués recrutés par elle-même en vue d’observer le bon déroulement des opérations de vote sur toute l’étendue du territoire national.

 

Le 26 Mars

Suivez-nous sur Facebook sur