Au-delà des émotions

Les gens qui ont vu un combat entre Moussa Timbiné et Moussa Mara, et qui ont cru que c’est pour se venger de Mara que tous les députés, opposition comprise, se sont donné la main pour voter pour Timbiné, ont à mon avis une mauvaise lecture des enjeux politiques maliens d’aujourd’hui.

 

Ma lecture concernant ce qui s’est passé aujourd’hui à l’assemblée Nationale est que :

De plus en plus de gens parlent de changement systémique et très clairement de plus en plus de gens s’engagent dans ce sens, les résultats du premier tour des présidentielles et les élections législatives le prouvent. Les gens réclament non seulement du sang neuf mais un changement global de mode de gouvernance.

Les scores de ADP Maliba et la coalition CMD malgré le tripatouillage électoral des présidentielles en est la preuve. ADP Maliba, vraisemblablement n’est plus dans cette démarche, il laisse donc le credo du renouveau systémique à Yelema et le RPDM (inexistant comme son représentant).

Aujourd’hui ce n’était pas une élection entre Moussa Timbiné et Moussa Mara mais entre 2 courants que sont *les défenseurs* du système ADEMA qui veulent préserver leurs intérêts (Une minorité qui vit sur le dos du peuple), contre *les pourfendeurs* du système qui étouffe les aspirations du peuple depuis 1992.

Pris de panique face à ce nouveau visage du changement, le loup dans la bergerie, ils se sont donné la main pour préserver le système et leurs intérêts. Oui, faire gagner Timbiné c’était avant tout pour préserver le système et leurs intérêts contre le vent du changement. C’est la raison pour laquelle même l’opposition a voté en masse pour lui.

Ce ballon d’essai aura permis de mettre à nu chacun et son positionnement. Que les partisans du changement ne se découragent pas, ce changement est possible et il viendra, Inch’Allah.

Samba Gassama

Figaro du Mali

Suivez-nous sur Facebook sur