Communiqué de la COJ G5 Sahel

La Coordination des journalistes du G5 Sahel a appris avec indignation, la séquestration et la barbarie dont a fait l’objet notre confrère TOURE Hamidou Elhadj, Coordinateur National des journalistes G5 Sahel (COJ 5 Sahel).

Cette agression, orchestrée par un colonel de l’armée, illustre une fois de plus, le danger que coure la presse au Mali en dépit des efforts que font les organisations de la presse et le département de tutelle pour mettre les journalistes dans leurs droits afin de mieux exercer leur travail.
Notre confrère, Touré Hamidou Elhadji a été séquestré et humilié avant de recevoir des menaces de mort de la part du colonel en question.
La raison de cet infâme acte, c’est en rapport avec la publication d’un article de presse dont notre confrère est l’auteur.
La COJ G5 Sahel condamne avec fermeté et sans réserve cette animosité que rien ne saurait justifier et qui entache tristement la marche de notre démocratie, particulièrement de notre presse.
La COJ G5 Sahel invite tous les confrères, suite à cette atteinte aux droits humains et à la liberté de la presse, à faire front commun en dénonçant et en exigeant réparation suite à cet acte ignoble contre notre confrère.

Le secrétaire à la Formation

Ammi Baba Cissé

 

Source: figaromali

Suivez-nous sur Facebook sur