Nécrologie: Le général Moussa Traoré, ancien président du Mali, s’en est allé

Le Général Moussa Traoré, deuxième Président du Mali indépendant, est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à l’âge de 84 ans. La nouvelle a été confirmée, en début d’après-midi, par plusieurs de sources proches de la famille de l’ancien chef d’Etat.

La dernière apparition publique de l’ancien président remonte à il y a  quelques semaines, quand il recevait, à son domicile, une délégation du Comité national pour le salut du peuple. A cette occasion, il déclarait encore avoir prodigué des conseils aux officiers venus lui rendre visite. Avant de lancer cette phrase, l’une des dernières qu’on retiendra de lui : « Je n’ai jamais désespéré de mon pays ».

Moussa Traoré est né le 25 septembre 1936 à Sébétou dans la région de Kayes. Militaire, il a été président de la République  de 1968 à 1991, après un coup d’Etat contre le  père de l’indépendance du Mali le président Modibo Keita.   Il  fonde en 1976 l’Union démocratique du peuple malien (UDPM), un parti unique.

En 1991, lors des évènements du mouvement  démocratique, des manifestations estudiantines sont réprimées par les armes à Bamako. Le Général Moussa Traoré sera renversé dans la foulée le 26 mars 1991, par un coup d’État militaire mené par le lieutenant-colonel Amadou Toumani Touré.

L’ancien Chef d’Etat est alors emprisonné et sera jugé deux ans plus tard. Condamné à la peine capitale pour crime de sang commis entre janvier et mars 1991 par un tribunal de Bamako, il vera sa peine commuée à la prison à vie en septembre 1999 avant être gracié en mai 2002 par le président Alpha Oumar Konaré.

Depuis sa libération, le Général Moussa Traoré vivait discrètement  à son domicile, une villa au quartier Djikoroni-Para de Bamako.

M. TOURÉ
Source: Journal l’Essor-Mali
Suivez-nous sur Facebook sur