Disparition de l’honorable Mody N’diaye : Le Mali fait ses adieux à un de ses dignes fils

Décédé le vendredi 24 mai 2019, à la suite d’une longue maladie, l’honorable Mody N’Diaye, Président du groupe parlementaire VRD (Vigilance pour la République et la démocratie), vice-président de l’Union pour la République et la démocratie (URD) a été accompagné à sa dernière demeure, le samedi 25 mai 2019, par les parents, frères, collègues et amis. Les obsèques ont eu lieu chez lui-même au quartier Baco Djicoroni ACI de Bamako. Le peuple malien tout entier lui a rendu un dernier hommage le week-end dernier. Il repose désormais au cimetière du quartier Kalabancoura de Bamako. Chevalier de l’ordre national du Mali depuis 2006, Mody N’Diaye a été élevé au grade d’officier de l’ordre national du Mali a titre posthume par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta.

Plusieurs personnalités ont pris part aux funérailles de feu Mody N’Diaye. Parmi ces personnalités, on peut citer le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), le premier ministre, Dr Boubou Cissé, les membres du gouvernement, le chef de file de l’opposition malienne, l’honorable Soumaïla Cissé, le président de l’Assemblée nationale du Mali, l’honorable Issaka Sidibé, les honorables députés et l’ensemble de la classe politique malienne (Opposition-Majorité). Homme de décision, doublé d’un esprit de changement pour la performance, Mody NDIAYE a mis son empreinte sur la 5èmelégislature à travers ses répliques objectives et surtout constructives au sein de la Commission des Finances de l’Assemblée nationale du Mali. Réputé leader charismatique, toujours engagé à servir la communauté pour la défense de l’intérêt général, il s’est fait distinguer au nombre des grands acteurs qui ont marqué de leur empreinte indélébile l’histoire de l’Assemblée nationale du Mali. Président du Groupe parlementaire de l’opposition, il a souvent suscité la foudre de la majorité, ou l’estime de l’opposition en venant clamer haut et fort au pupitre, en face du Président de l’Assemblée son propos inédit qui restera désormais célèbre dans les archives parlementaires, je cite : « Ce projet de loi de finances n’est ni sincère, ni réaliste. Par conséquent l’opposition le rejette ».  Présentant les condoléances du président de la République, le général Amadou Sagafourou Guèye, grand chancelier des ordres nationaux du Mali a fait savoir que c’est le comportement de Mody N’Diaye qui lui a valu la reconnaissance de la Nation entière par sa nomination au grade de Chevalier de l’Ordre National du Mali en 2006 et Officier de l’Ordre National du Mali à titre Posthume par Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République, Grand Maître des Ordres Nationaux. Selon Amadou Sagafourou Guèye, le credo de feu Mody N’DIAYE était de rendre heureux, atténuer les souffrances, réconcilier les cœurs et les esprits. Lisant l’oraison funèbre de Mody N’Diaye, le chargé à la communication de l’URD, Me Demba Traoré a fait savoir que Dieu seul savait que notre cher camarade, notre cher frère, notre cher papa, notre cher fils, notre cher collaborateur, notre cher mari et notre cher ami, l’honorable Mody N’Diaye, allait nous tourner dos ce troisième vendredi du mois béni de ramadan de cette année 2019! Avant d’ajouter qu’en 2007, il fait son entrée à l’Assemblée Nationale du Mali avec le mandat des populations endeuillées de Baroueli sous une candidature indépendante. Trois ans plus tard, di-il, il décide de rejoindre l’Union pour la République et la démocratie (URD). « Réélu en 2013, l’honorable Mody N’Diaye était donc à son deuxième mandat au sein de l’Hémicycle. Depuis 2014, il est le président du groupe parlementaire de l’opposition Vigilance républicaine et démocratique (VRD). Au sein de l’Assemblée nationale malienne, Mody N’Diaye a occupé les postes de vice-président de l’Assemblée Nationale », a-t-il dit. Me Demba Traoré a fait savoir que l’URD perd un grand militant, un dirigeant respecté, un homme de principes, fidèle et dévoué au parti. « Les militantes et militants de l’URD retiendront ton humilité, ta force de persuasion, ton courage, ta détermination, ton engagement et surtout ta conviction que l’avenir est au travail ! Muezzin, tu as été, nous avons été témoin de ta grande foi face au destin. La grande famille Urd partage l’immense douleur de ton Epouse, compagne infatigable et de tes quatre enfants. Notre soutien indéfectible et notre solidarité dans le deuil avec tous tes amis et collègues ainsi qu’avec toutes les populations de ton Barouéli natal », a-t-il dit. Avant de souhaiter le repos de l’âme du disparu. « Rendons grâce à Alla hou, qui vient d’arracher à notre affection, l’Honorable Mody N’diaye, un grand commis de l’Etat, un illustre législateur qui s’est fait distinguer partout comme un homme exemplaire, d’une intégrité morale avérée et un bon père de famille », a déclaré l’honorable Abdine Koumaré au nom de l’Assemblée nationale du Mali. Enfin, il dira que Mody N’Diaye était honnête, travailleur et toujours soucieux du devenir du Mali. Repose en paix Mody !

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

Suivez-nous sur Facebook sur