Roch Kaboré sur Blaise Compaoré : “Je n’ai pas vu dans sa correspondance une ligne qui parlait de son retour”

Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a indiqué n’avoir pas d’abord reçu de demande de retour au Burkina de la part de Blaise Compaoré. Dans sa missive d’avril 2014, il ne l’a pas mentionné.

 

« Nous avons effectivement reçu la correspondance du président Blaise Compaoré, qu’il a adressée au président du Faso. Mais comme je l’ai dit, je n’ai pas vu dans sa correspondance une ligne qui parlait de son retour», a-t-il indiqué. Pourtant, à travers médias, des informations laissent croire que l’ancien Chef d’Etat a la nostalgie de son pays et que des intermédiaires travailleraient à son retour.

Lors de son grand oral du 21 juillet 2019, le Premier ministre Christophe Dabiré a informé que si l’ancien président Blaise Compaoré venait à exprimer le désir de revenir dans son pays, les conditions de ce retour devraient être discutées avec le Président Kaboré. Celui-ci les a précisées :

Je dois vous rappeler également que, lors de la rencontre entre les différents partis politiques de l’opposition et de la majorité il a été demandé que nous regardions la possibilité que tous ceux qui ont quitté le Burkina Faso pour des raisons politiques puissent rentrer sans préjudice. C’est le triptyque: Vérité, Justice, Réconciliation. Ceci pour vous dire que nous n’avons pas besoin d’en parler ici, puisque au niveau de la question nationale, les partis politiques, aussi bien de la majorité que de l’opposition, en ont parlé”.

Le Président Kaboré s’est exprimé en marge du sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre le Burkina et la Côte d’Ivoire et dont les portes ont été refermées ce 31 juillet 2019 à Ouagadougou.

Burkina24

Suivez-nous sur Facebook sur