Politique: Affi N’Guessan empêché de rencontrer Gbagbo

La rencontre entre Laurent Gbagbo et Pascal Affi N’Guessan n’a pu se tenir. Cette rencontre au sommet qui sonnait comme celle qui ramènerait l’union entre les deux factions du FPI n’a pas eu lieu en raison d’un préalable émis par l’ancien prisonnier de la Haye.

Alors qu’il s’apprêtait à regagner Abidjan, Pascal Affi N’Guessan a publié un communiqué dans lequel il dénonce un chantage exercé par Laurent Gbagbo à travers son ami M. Acka Emmanuel.

L’entretien avec le president Gbagbo devait se dérouler en présence de M. Assoa Adou. J’ai fait escale à Paris pour que M. Acka et moi fassions chemin ensemble. À ma grande surprise, à mon arrivée à Paris, M. Acka Emmanuel me fait comprendre que le président Gbagbo exige avant de me recevoir que je fasse, au préalable, une déclaration sur Radio France internationale (RFI). Le journaliste Norbert Navaro m’attendait pour celle-ci.” a écrit celui qui est présenté comme le président légitime et statutaire du FPI.

“J’ai trouvé l’esprit de cette déclaration, son contexte et son contenu méprisant, insultant et contraire à l’esprit de réconciliation et d’unité du parti qui m’anime. En conséquence, j’ai refusé, j’ai dit “NON”, a ajouté l’ancien premier ministre de Gbagbo, sous le premier quinquenat de ce dernier”. Toutefois, le député de Bongouanou a dit rester “toujours disponible” à œuvrer pour l’unité du parti (le FPI, ndlr), et pour la réconciliation entre les filles et les fils de la Côte d’Ivoire.

Hartman N’CHO

afrikmag

Suivez-nous sur Facebook sur