Nigeria : Le gouvernement veut imposer une amende pour les étrangers

Le gouvernement nigérian pourrait bientôt imposer une amende de 2000 à 4 000 dollars aux étrangers ayant dépassé la date de leur séjour dans le pays.

Selon des sources du Service nigérian de l’immigration (NIS), la sanction ne s’appliquerait pas aux citoyens de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) car le gouvernement nigérian, en vertu du traité de libre-échange de la CEDEAO, autorise la libre circulation des citoyens des États membres possédant un passeport valide, sans visa d’entrée dans le pays.

THISDAY rapporte que le gouvernement nigérian a cédé à Concec Limited la concession pour la mise en œuvre effective de la politique.

« Pour un visiteur non membre de la CEDEAO qui demande à rester au Nigeria pendant 90 jours, mais qui est finalement resté pendant 180 jours, la personne serait passible d’une amende de 1 000 dollars », a révélé la source.

« Le gouvernement fédéral par cette nouvelle politique veut mettre en garde les étrangers qui abusent des visas que le gouvernement leur a accordés. »

« Il a été constaté que certains d’entre eux restent intentionnellement plus longtemps que prévu sans régulariser leurs papiers. Le gouvernement fera tout ce qui est humainement possible pour mettre fin à ces abus. »

« En outre, tout visiteur non membre de la CEDEAO qui a l’intention de rester au Nigeria pour une période de plus de 180 jours, mais pas plus de 365 jours au total, paierait au gouvernement la somme de 2 000 dollars. ».

« Et tout visiteur non membre de la CEDEAO qui dépasserait la durée de son séjour dans le pays sans autorisation ou régularisation paierait, en outre, une pénalité équivalente à 4 000 dollars », a ajouté la source.

Afrikmag

Suivez-nous sur Facebook sur