Nigeria: Explosion meurtrière dans un quartier de Lagos

Une explosion a fait au moins 17 morts et des dizaines de blessés dans un quartier densément peuplé de Lagos, au Nigeria. Une catastrophe comme il en arrive régulièrement au dans le pays : un camion a foncé dans « les bouteilles empilées dans une usine de traitement de gaz » qui ont soufflé le quartier, et endommagé un pipeline.

 

Un quartier entier réduit en miettes. Ce dimanche 15 mars, un cocktail de gaz et de pétrole a tout rasé à Abule Ado. Par milliers, les habitants tentent de sauver ce qui peut l’être alors qu’une pelleteuse fouille les décombres.

Deux sacs noirs sont posés à même le sol près de voitures calcinées. « Tellement de gens ont perdu la vie. Certains étaient à l’intérieur de leur voiture, ils s’apprêtaient à aller à l’église, mais l’explosion les a tous tués, aucun n’a survécu. »

Au milieu de l’immense champ de ruines, un fronton gravé, encore debout, indique l’entrée d’un pensionnat pour filles, dont il ne reste rien. Impossible d’estimer le nombre de victimes à ce stade selon Adebola Kolawale, responsable de la Croix-Rouge dans l’État de Lagos : « Il y a des morts. Quant aux blessés, ils ont été conduits à l’hôpital. Il y a une école ici et des habitations, beaucoup de gens vivent ici. Il y a aussi un grand marché à proximité. »

Au moins 17 corps ont été sortis des décombres dimanche, mais le bilan est certainement bien plus lourd.

 

Source: RFI

Suivez-nous sur Facebook sur