Meurtres des Nigérians en Afrique du Sud : le message de Cyril Ramaphosa à Buhari

Environ 127 Nigérians auraient été tués en trois ans en Afrique du Sud. Selon les médias sud-africains de janvier à juin 2019, une dizaine de ressortissants nigérians auraient perdu la vie dans des actions anti-migrants dans la capitale sud-africaine.

Ce mercredi 28 août, les deux chefs d’Etat ont eu à parler de cette situation, pendant qu’ils étaient à Yokohama pour assister à la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a exprimé sa compassion envers le président nigérian Muhammadu Buhari. « En ce qui concerne les nigérians qui meurent en Afrique du Sud, nous sommes très mécontents de cela. Il est clair que notre justice pénale y travaille. Nous ne soutenons pas les meurtres », a déclaré Monsieur Ramaphosa estimant que « personne ne devrais jamais être tué » en Afrique du Sud.

Il a aussi précisé que son gouvernement s’attaquerait « résolument à l’élucidation des meurtres de Nigérians dans son pays.

Les deux chefs d’État avaient convenu se rencontrer dans le mois d’octobre dans le cadre d’actions bilatérales de ces deux puissances africaines.

Source: RFI

Suivez-nous sur Facebook sur