Le jugement de Jacob Zuma repoussé par faute d’argent !

L’ex-président sud-africain, Jacob Zuma, est accusé de corruption et de trahison de l’État. Ce qui a valu la demande de sa démission par son parti et son remplacement par Cyrille Ramaphosa à la tête de l’État.

L’ex-président devrait comparaitre devant les juridictions de son pays le vendredi dernier, une comparution finalement reportée parce que l’accusé n’a pas pu s’acquitter des frais de son jugement, les frais d’avocat. Cela a étonné l’opinion nationale et internationale qui se demande si réellement il lui manque de l’argent pour couvrir ses frais de justice. Notons que jusqu’ici ses frais d’avocat sont toujours venus du contribuable Sud-Africain. L’opposition demande maintenant le remboursement de ces sommes. La nouvelle comparution est prévue pour le 27 juin prochain.

Fousseni TOGOLA

Source: Le Pays

Suivez-nous sur Facebook sur