Indice harmonisé des prix à la consommation : La Bceao note une progression de 0,6% à fin février 2019

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest a publié sa Note mensuelle de conjoncture économique dans les pays de l’Uemoa à fin février 2019. Selon la Bceao, au niveau de l’Uemoa, les indicateurs récents de conjoncture indiquent une évolution contrastée de l’activité économique.

 

«La production industrielle et des services marchands s’est renforcée, tandis que les bâtiments et travaux publics ainsi que les activités commerciales sont en perte de vitesse. Par rapport à la même période de 2018, l’activité économique a progressé dans tous les secteurs d’activités, mais à un rythme plus faible que celui de la même période de l’année dernière », renseigne la Bceao dans sa Note mensuelle de conjoncture économique dans les pays de l’Uemoa à fin février 2019. Elle révèle que l’indice harmonisé des prix à la consommation a progressé, en glissement annuel, de 0,6% à fin février 2019, après une réalisation de 0,8% le mois précédent.

La décélération du rythme de progression du niveau général des prix est imprimée par la composante « Alimentation », dont la contribution à l’inflation totale est ressortie à -0,2 point de pourcentage (pp) à fin février 2019 contre -0,1 pp un mois plus tôt. Cette évolution est en ligne avec l’accentuation du repli des prix de céréales et de légumes frais dans la plupart des pays, ainsi que l’amélioration de l’offre de tubercules et plantains notamment au Burkina et au Togo.

Au cours du mois de février 2019, poursuit la Bceao, les taux d’intérêt sur le marché monétaire sont restés élevés.

Sur les guichets de la Bceao, le taux d’intérêt moyen pondéré des opérations d’appels d’offres à une semaine et le taux d’intérêt marginal sont demeurés à 4,50%. Le taux d’intérêt moyen pondéré sur l’ensemble des maturités du marché interbancaire est ressorti à 5,01%, en baisse de 15,0 points de base.

Adou FAYE

L’Essor

Suivez-nous sur Facebook sur