Guinée : les forces spéciales affirment avoir capturé le président Alpha Condé, la Défense dit les avoir repoussées

Des tirs d’armes automatiques ont retenti ce dimanche à Conakry dans le quartier où siègent la présidence et les bureaux d’affaires. Dans la confusion générale, plusieurs voix évoquent une tentative de coup d’Etat militaire, le président aurait même été arrêté.

Des tirs d’armes automatiques et des soldats dans les rues. Ce dimanche, le centre de Conakry, la capitale de la Guinée, est le théâtre de tensions. Des habitants joints au téléphone à Kaloum ont fait état de tirs soutenus. S’exprimant sous le couvert de l’anonymat pour leur sécurité, ils ont dit avoir vu de nombreux soldats intimant aux résidents de rentrer chez eux et de ne pas en sortir. Désormais, plusieurs sources évoquent une tentative de coup d’Etat militaire et les putschistes affirment même avoir «pris» le président Alpha Condé et «dissous» les institutions.

Les putschistes ont diffusé une vidéo du président Condé entre leurs mains. Le correspondant de l’AFP a confirmé la provenance de ces images auprès d’eux. Ils lui demandent s’il a été maltraité, et Alpha Condé, en jeans et chemise dans un canapé, refuse de leur répondre. … suite de l’article sur Autre presse

Suivez-nous sur Facebook sur