Finances régionales : Le DG de la BRVM procède à la cotation des obligations de la diaspora émises par la Banque de l’Habitat du Sénégal

« J’ai procédé ce mardi 3 décembre 2019 à Dakar, à la première cotation des obligations de la diaspora ‘’Diaspora Bonds BHS 6,25% 2019-2024’’ émises par la Banque de l’Habitat du Sénégal » (BHS). L’annonce a été faite par le Directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières, lui-même dans une adresse de satisfecit dont nous avons eu copie.

Edo Kossi Amenounve est revenu sur le projet tel qu’il a germé en idée en 2012 suite à l’adoption du rapport sur l’amélioration du financement des économies de l’Uemoa jusqu’à la réalisation de cette première opération en 2019. Selon le Dg de la Brvm, les étapes franchies ont démontré la pertinence des actions menées par la Bourse pour faire de la place financière de l’espace Uemoa, une place financière innovante.

Les ‘’Diaspora Bonds BHS 6,25% 2019-2024’’, a-t-il poursuivi, sont symboliques de l’aboutissement de plusieurs réformes du marché régional. Ces réformes, souligne-t-il, combinent à la fois la réforme des garanties (émission réalisée sur la base de la notation), les incitations fiscales (émission défiscalisée par l’Etat sénégalais) et l’amélioration de la liquidité (58ème ligne obligataire cotée à la BRVM).

Les ressources collectées, ajoute M. Amenounve, sont destinées à financer l’habitat qui est l’un des besoins les plus exprimés par la diaspora africaine. « À travers cette opération, la BHS a mobilisé 20 milliards de FCFA souscrits à hauteur de 43,37%, soit 8.674.500.000 F CFA, par la diaspora provenant de 26 pays du continent ». Un beau résultat que le directeur général de la bourse salue non sans féliciter les dirigeants de la BHS ainsi que les autorités et acteurs de du marché régional.

F.D.B

Suivez-nous sur Facebook sur