Démission du PDG de la compagnie aérienne sud-africaine

Dans sa lettre au conseil d’administration de la South African Airways, Vuyani Jarana dénonce l’incertitude dans le financement du plan de relance de la compagnie et les lenteurs dans l’application des réformes.

Le président-directeur général de South African Airways, Vuyani Jarana quitte l’entreprise en difficulté financière depuis plusieurs mois.

Il évoque l’absence de soutien du gouvernement dans la mise en œuvre du plan de redressement du transporteur.

L’ancien dirigeant de Vodacom avait été engagé il y a 18 mois pour piloter le redressement de la compagnie aérienne sud-africaine.

South African Airways qui connait un faible seuil de rentabilité depuis 2011, était en proie à des scandales de mauvaise gestion et de corruption.

L’annonce de Jarana fait suite à celle de Phakamani Hadebe, PDG d’Eskom. 16 mois après sa prise de fonction, Il a quitté la tête d’une compagnie d’électricité asphyxiée de dettes en raison dit-il d’«exigences inimaginables» à son poste.

Le principal opérateur portuaire et ferroviaire de l’Etat lié à de multiples allégations de corruption, est toujours sans dirigeant permanent.

Ces démissions illustrent l’ampleur des défis auxquels est confronté le président sud-africain Cyril Ramaphosa, qui s’est engagé à assainir les sociétés d’Etat et à rétablir leur santé financière à l’entame d’un nouveau mandat de cinq ans.

BBV

Suivez-nous sur Facebook sur