CPI/Demande d’asile : Blé Goudé refuse l’offre de deux pays

Depuis le 01 février 2019, l’ivoirien Charles Blé Goudé jouit d’une liberté provisoire en attendant que la Cour Pénale Internationale(CPI) se prononce définitivement sur son cas. Alors que Gbagbo Laurent se trouve du côté de la Belgique et profite de sa liberté provisoire, Blé Goudé et ses avocats sont toujours en quête d’une terre d’accueil.

Le greffe de la Cour lui aurait proposé l’Argentine ou le Portugal comme pays hôtes, mais ces propositions n’enchanteraient guerre l’ex ministre de la jeunesse ivoirienne Charles Blé Goudé, rapporte le site Afrique sur 7.

Selon la même source, le greffe de la CPI a eu l’accord du Portugal (Europe) et de l’Argentine (Amérique du Sud) pour recevoir sur leur sol, le politicien ivoirien qui réside toujours au Crowne Plaza Den Haag Promenade de La Haye, un hôtel hollandais.

Deux propositions que Blé Goudé n’a cependant pas acceptées, car pour lui, à défaut de rentrer en Côte d’Ivoire, il ne voudrait pas rester loin de ses proches en Europe.

Blé Goudé a reçu une visite de son épouse le 21 février 2019 en Hollande. Des photos du couple diffusées sur les réseaux sociaux ont enflammé la toile.

L’ex ministre de la jeunesse ivoirienne continue de patienter dans un hôtel sur le territoire hollandais. Le Parisien avait annoncé que le prisonnier politique retrouverait asile aux côtés de sa sœur en Suède.

Emeraude ASSAH

Source: Afrikmag

Suivez-nous sur Facebook sur